Villes suisses dans le top 10 de la prise de drogues

ConsommationDans les villes helvétiques, la consommation de cocaïne et d'ecstasy est bien supérieure à la moyenne européenne.

En Suisse, les valeurs mesurées pour la cocaïne et l'ecstasy correspondent aux chiffres des années précédentes.

En Suisse, les valeurs mesurées pour la cocaïne et l'ecstasy correspondent aux chiffres des années précédentes. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Zurich, St-Gall, Genève et Bâle figurent parmi le «top 10» des villes européennes avec le plus fort taux de consommation de cocaïne et d'ecstasy. Berne occupe la 11ème place de ce classement qui comptabilise 85 villes.

Dans les villes suisses, la consommation de cocaïne et d'ecstasy est bien supérieure à la moyenne européenne. En revanche, pour les amphétamines, elle se situe très en-dessous de la moyenne, a indiqué jeudi dans un communiqué l'Institut fédéral de recherche sur l'eau Eawag.

Ce dernier a réalisé avec l'Université de Lausanne les analyses pour la Suisse. Cette étude annuelle s'effectue en collaboration avec l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies. En tout, les chercheurs ont prélevé chaque jour pendant une semaine, au printemps 2018, des échantillons d'eaux usées dans 85 villes européennes qui comptaient au total 38 millions d'habitants.

La consommation de drogue augmente en Europe

Les échantillons ont été analysés afin de détecter des traces d'amphétamine, de cocaïne, d'ecstasy et de métamphétamine. En Suisse, les valeurs mesurées pour la cocaïne et l'ecstasy correspondent aux chiffres des années précédentes. Il n'y avait pas de données concernant la métamphétamine en 2018.

En Europe, la consommation de drogue a progressé en 2018 par rapport à l'année précédente. Dans plusieurs villes, les traces détectables de cocaïne et d'ecstasy ont augmenté.

Presque toutes les villes ont signalé une hausse des résidus d'amphétamine. Mais les quantités mesurées diffèrent considérablement entre les différents lieux examinés. Selon les données, la métamphétamine est de plus en plus consommée à Chypre, dans l'est de l'Allemagne, en Espagne et dans le nord de l'Europe. (ats/nxp)

Créé: 14.03.2019, 18h11

Articles en relation

Le plus gros producteur de cocaïne du monde est...

Drogues Les clichés ont la vie dure. La Colombie reste le principal producteur de cocaïne du monde, selon les chiffres publiés mercredi par l'ONU. Plus...

La pureté de la cocaïne en hausse en Suisse

Drogues L'Europe connait une recrudescence de la cocaïne pure. Un phénomène qui n'épargne pas la Suisse, selon un rapport de l'organisation Addiction Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...