«Je veux des primes supportables pour les familles»

Primes maladies 2013Les primes d'assurance maladie 2013 affichent la deuxième plus faible hausse de ces dix dernières années. Pour Alain Berset, ministre de la santé, c’est un signal réjouissant. Interview.

Alain Berset souhaite rendre le système plus simple, plus transparent.

Alain Berset souhaite rendre le système plus simple, plus transparent. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le conseiller fédéral a présenté ce matin à Berne les primes d'assurance maladie 2013. Elles vont renchérir de 1,5% en moyenne pour un adulte, soit 5,70 francs par mois. Hausse aussi pour les jeunes: en moyenne 2,9% ou 10 francs. La prime pour les enfants va en revanche diminuer de 1,4%, en recul de 1,25 francs. L'an dernier, les primes d'assurance maladie ont renchéri de 2,2% en moyenne pour un adulte.

la Tribune de Genève:- Une hausse modérée, est-ce suffisant ?

Alain Berset: C’est la deuxième plus faible hausse de ces dix dernières années: le signal est déjà réjouissant ! Et j’espère que grâce à cela les effets seront restreints sur les familles. Nous avons non seulement une hausse très modérée pour les primes l’année prochaine, mais aussi une baisse dans presque tous les cantons des primes pour les enfants. C’est un motif de satisfaction à souligner.

la Tribune de Genève:- Faut-il s’habituer, pour les prochaines années, à ces hausses modérées?

Cette hausse ne dépasse pas ce qui est attendu comme croissance économique dans notre pays. Si nous pouvions chaque année, dans le domaine de la santé, présenter des hausses modérées et qui correspondent à l’évolution économique de notre pays, cela serait vraiment souhaitable. Le problème est que ces dernières années, nous avons souvent vécu des hausses très fortes : avec des conséquences sociales, notamment pour les familles. Et moi je souhaite faire très attention à ce que pour les familles les primes maladies restent supportables.

la Tribune de Genève:- Avec une hausse modérée, une réforme du système est-elle toujours souhaitable?

Si vous regardez les dix à quinze dernières années, on voit bien qu’il y a un besoin de réfléchir à ce système. Il y a eu parfois des hausses extrêmement importantes – jusqu’à presque 9% ! Imaginez le choc pour des familles où la santé est déjà une dépense conséquente. Après quinze ans d’introduction de la nouvelle loi sur l’assurance-maladie, nous voyons que ce système est perfectible.

la Tribune de Genève:- Vous avez des pistes ?

Il y a toute une série d’éléments sur lesquels travailler. J’aimerais rendre le système plus simple, plus transparent. Nous avons aujourd’hui beaucoup trop de niveaux de primes différents: 287 000! Les citoyennes et citoyens doivent s’y retrouver. C’est important.

la Tribune de Genève:- Vous dites mener une réflexion pour une politique sanitaire d’avenir. Pouvez-vous nous en dire davantage?

Nous réfléchissons en effet à comment orienter le système de santé pour les prochaines années. Je ne veux pas d’une action dans le court terme. L’objectif pour moi, à la tête du Département fédéral de l’Intérieur, est de pouvoir montrer dans quelle direction nous pourrons aller pour les dix à quinze prochaines années.

Les bénéficiaires du système de santé comme les prestataires de service qui sont importants pour la qualité de notre système de santé sont au cœur de la réflexion. Cette réflexion est en cours. Elle a commencé en début d’année. Nous travaillons très dur sur ce projet. Et j’espère bientôt, peut-être avant la fin de l’année ou au début de l’année prochaine, vous donnez beaucoup plus d’informations à ce sujet.

Créé: 27.09.2012, 19h09

Pistes pour alléger sa facture

Outre un changement de caisse maladie, un moyen d’alléger sa prime est d’opter pour une franchise plus élevée que le minimum obligatoire de 300 francs. Le site de l’OFSP «www.priminfo.ch» contient toutes les informations utiles aux assurés.

Question de franchises. Les adultes peuvent choisir entre des franchises à option à 500, 1000, 1500, 2000 et 2500 francs. Ces montants s’accompagnent d’un rabais de prime censé compenser le fait que l’assuré participe davantage à ses frais médicaux lorsqu’est atteint dans sa santé.

Affiliations. Autre possibilité: s’affilier à un collectif médical (HMO) ou au système du médecin de famille. Plusieurs caisses offrent en outre des modèles posant comme condition préalable une consultation par téléphone avant chaque visite médicale.

Un recommandé. Il est important que la lettre de résiliation de caisse parvienne à l’assureur actuel par recommandé. Ce dernier doit la recevoir le vendredi 30 novembre, ultime délai.

Payer ses arriérés. Il convient de régler ses arriérés de prime ou de participation aux coûts, à défaut de quoi le changement de caisse sera refusé. Il faut en outre envoyer une lettre d’affiliation en recommandé au nouvel assureur. En cas de droit à des subsides, se renseigner auprès de l’organe cantonal compétent.

Éviter les doublons. L’Office fédéral de la santé publique met en garde contre les doublons de couverture. Une personne est en principe assurée contre les accidents dès lors qu’elle est salariée plus de huit heures par semaine. L’assurance maladie peut être suspendue pendant une période de service militaire ou civil ou de protection civile dépassant 60 jours consécutifs.

Prudence. Il peut être utile de comparer les prestations couvertes par une assurance maladie complémentaire par rapport à celles couvertes par l’assurance obligatoire. La prudence impose toutefois de ne pas résilier une assurance complémentaire sans être sûr d’être admis auprès d’un autre assureur. Des prestations comme les rapatriements sanitaires sont souvent assurées, à certaines conditions, par les cartes de crédit

Articles en relation

Pourquoi la hausse des primes reste faible?

Primes maladie 2013 L’initiative sur la caisse publique et la situation économique expliquent en partie le fait que la hausse moyenne des primes ait été faible. Le point de la situation avec Zeynep Ersan Berdoz, rédactrice en chef du magazine «Bon à savoir». Plus...

Alain Berset veut un système «plus transparent»

Primes maladie 2013 Réactions politiques après l'annonce de la faible hausse des primes maladie pour 2013. Plus...

Les primes maladie 2013 vont augmenter de 1,5% en moyenne

Assurance maladie Les primes d'assurance maladie 2013 vont renchérir de 1,5% en moyenne pour un adulte. C'est la deuxième plus faible hausse de ces dix dernières années. Plus...

Un hit-parade sur la fluctuation des primes maladie

etude Les variations année après année des primes maladie diffèrent beaucoup d'une caisse à l'autre. Le comparateur en ligne a publié mardi les résultats d'une analyse effectuée sur cinq ans. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...