Passer au contenu principal

FédéralesVerts et Vert'libéraux veulent remodeler le CF

Deux partis suisses proposent «une formule magique» pour changer la configuration du Conseil fédéral.

La cheffe des Verts Regula Rytz déclare que «la population a changé le curseur du Parlement du centre-droite vers le centre-gauche.»
La cheffe des Verts Regula Rytz déclare que «la population a changé le curseur du Parlement du centre-droite vers le centre-gauche.»
Keystone

Les Verts et les Vert'libéraux remettent en question la formule magique. Dans une interview mardi au Blick, leurs présidents Regula Rytz et Jürg Grossen estiment qu'il faut revoir la composition du Conseil fédéral.

«La population a changé le curseur du Parlement du centre-droite vers le centre-gauche. Cette volonté de changement doit aussi se traduire dans le gouvernement», a déclaré la cheffe des Verts. Pour Regula Rytz, «il faut une nouvelle formule magique».

Concrètement, les deux partis les plus forts devraient obtenir chacun deux sièges au Conseil fédéral et les suivants un siège chacun, propose la Bernoise. Nous tenir écartés des responsabilités gouvernementales ne correspond pas à la volonté des électeurs.

Jürg Grossen attend des autres partis qu'ils entrent en matière sur le sujet. «Nous, les Vert'lib, n'avons pas de revendication pour un siège au Conseil fédéral, mais la population mérite une concordance digne de ce nom», dit-il.

Pour les prochaines étapes politiques, la présidente des Verts veut agir concrètement en matière de politique climatique. «Je propose que tous les partis se réunissent avec des chercheurs du climat pour écouter précisément ce qui nous attend si nous n'agissons pas à temps», a-t-elle déclaré au Blick.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.