Passer au contenu principal

Vaud et Genève se font épingler pour leurs analyses ADN

La pratique de la police et de la justice vaudoise est inappropriée au regard de la jurisprudence, selon un rapport fédéral. Genève est aussi égratignée.

Photo d'illustration
Photo d'illustration
Pierre Albouy / Archives

Les analyses ADN établies par les polices cantonales sur ordre de la justice lorsqu’elles pincent un suspect sont-elles toujours appropriées? Face aux critiques, la Commission de gestion du Conseil des Etats (CdG-E) a voulu en avoir le cœur net. Elle a commandé une évaluation scientifique au Contrôle parlementaire de l’administration (CPA). Les conclusions sont dévoilées ce vendredi matin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.