Vaste élan de solidarité pour Vivian

MobilisationLa mère de deux enfants qui doit payer 160 000 fr. à un EMS après la mort de son mari cherche une solution pour ceux qui veulent l’aider.

Vivian, ici avec ses deux enfants, a perdu son mari qui avait subi un choc anaphylactique après une piqûre d'abeille. Il était resté deux ans dans un état végétatif avant de mourir.

Vivian, ici avec ses deux enfants, a perdu son mari qui avait subi un choc anaphylactique après une piqûre d'abeille. Il était resté deux ans dans un état végétatif avant de mourir. Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’histoire de Vivian, 38 ans, a ému nos lecteurs. Cette mère de deux enfants, veuve, doit payer 160 000 fr. à l’institution de Lavigny qui avait hébergé son mari en état végétatif à l’EMS Plein Soleil, à Lausanne. Sur les réseaux sociaux ou par mail, les réactions ont d’abord été virulentes face à une telle situation. «Après une épreuve si terrible, j’ai honte de nos lois aberrantes», lance ainsi une lectrice sur Facebook.

Très vite, une idée est lancée: de nombreux lecteurs et internautes souhaitent aider financièrement la famille. Face à un tel élan de solidarité, Vivian exprime son émotion et sa reconnaissance: «C’est super touchant, je ne m’y attendais pas. C’est une énorme vague de réactions. Et tous ces gens qui souhaitent nous aider… Je voudrais pouvoir les remercier tous individuellement de leur soutien», lance-t-elle.

Plusieurs lecteurs demandent que Vivian indique des coordonnées d’un compte bancaire. «Ce n’était pas mon but, en témoignant, de récolter de l’argent. Mais en même temps, je ne peux pas dire que je ne veux pas être aidée. Je dois négocier avec des banques, augmenter l’hypothèque de notre maison…».

Système transparent

Vivian cherche une solution pour permettre à ceux qui veulent l’aider de verser un don. Elle hésite entre la création d’une page de crowdfunding, un système de financement contributif sur le Web qui a l’avantage de la transparence, et l’ouverture d’un compte spécial destiné à ce soutien. Il suffit que 3200 personnes versent 50 fr. pour que le montant de 160 000 fr., qui paraît énorme, soit atteint. En attendant de pouvoir communiquer davantage de précisions, elle fournit une adresse email pour ceux qui veulent la soutenir: assumpcaovivian@gmail.com (TDG)

Créé: 05.12.2016, 18h25

Articles en relation

Une mère doit payer 160'000 fr pour son mari placé en EMS

Témoignage L’Etat lui a refusé une aide car elle possédait une maison. Plus...

Avenir Suisse présente des pistes pour relever le défi du grand âge

Vieillissement Le laboratoire d'idées a scruté les coûts des soins pour personnes âgées. On peut faire mieux avec moins, affirme son étude. Plus...

Soins en EMS cinq fois plus cher qu'à domicile

Santé Les coûts des établissements médico-sociaux se sont élevés en Suisse à 9,5 milliards de francs en 2014, alors que ceux des soins à domicile ont atteint deux milliards. Plus...

Vieillir chez soi: un pari qui passe par la connexion

Genève Les EMS ne pourront pas absorber le boom des seniors. La technologie débarque en renfort. Enquête. Plus...

Les coûts des soins pour les seniors peuvent baisser

Personnes âgées Selon une analyse d'Avenir Suisse, une économie de 2 milliards de francs par an dans ce domaine est possible. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Barrière de röstis pour les initiatives alimentaires
Plus...