Passer au contenu principal

En Valais, Airbnb tente de réchauffer les lits froids

Contrairement à d’autres cantons, le Valais ne mène pas la guerre à la firme de San Francisco. C’est même un outil apprécié des agences immobilières.

Avec 100'000 résidences secondaires, le Valais dispose d'un grand potentiel de lits à proposer sur Airbnb.
Avec 100'000 résidences secondaires, le Valais dispose d'un grand potentiel de lits à proposer sur Airbnb.
Chantal Dervey

Avec plus de 28'000 lits répertoriés en 2018 sur tout le canton, le Valais occupe de loin la première place en Suisse (92'000 lits). C’est presque autant que sa capacité hôtelière. Selon l’Observatoire valaisan du tourisme, la croissance se tasse légèrement. Mais alors que l’offre se concentre essentiellement dans les stations, la présence de la firme de San Francisco dans le Vieux-Pays ne semble faire que de légères vagues, en comparaison aux revendications émises ce jeudi par les hôteliers romands.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.