Une vague de froid polaire va toucher la Suisse

MétéoIl va faire très froid dès dimanche et la bise va souffler. Les températures ressenties seront de -15 à -20 degrés en plaine.

Les embruns près des lacs risquent de geler au fur et à mesure. Gare aux chutes dues aux glissades.

Les embruns près des lacs risquent de geler au fur et à mesure. Gare aux chutes dues aux glissades. Image: Ch.Talos

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sortez les grosses doudounes et les bonnets! Car, le printemps n'est pas encore en vue, loin s'en faut. En effet, une vague de froid polaire devrait s'abattre sur la Suisse dès dimanche. Elle pourrait être la plus intense qu'ait connu notre pays depuis 2012.

MeteoNews prévoit en effet l'arrivée de températures quasi sibériennes la semaine prochaine. La sensation de froid sera encore accentuée en raison d'une bise soutenue qui accompagnera ce temps glacial.

Et c'est bien du côté de la Sibérie qu'il faut aller chercher les explications de ces températures anormalement basses. Cette vague de froid provient de la stratosphère arctique située à 20-30 km d'altitude. Une stratosphère qui s'est brutalement réchauffée début février de 40 à 50 degrés, perturbant ainsi la circulation atmosphérique sur l'ensemble de l'hémisphère nord, explique MeteoNews.

«Si les vents soufflent habituellement de l'ouest vers l'est en Europe, la circulation va se retrouver ainsi complètement inversée avec un courant d'est allant de la Sibérie à l'océan Atlantique.»

Des températures ressenties jusqu'à -20 degrés

Concrètement, une première masse d'air froid touche la Suisse ce mercredi déjà avec une bise soutenue qui atteint les 60-70 km/h. Le ressenti des températures est donc de -5 à -10 degrés sur le Plateau. Le même type de temps est attendu jusqu'en fin de semaine avec des maximales de -2 à 2 degrés en plaine, mais un redoux temporaire interviendra en montagne entre vendredi et samedi.

C'est ensuite que cela se gâte avec l'arrivée de l'air très froid dès dimanche. Les températures resteront négatives partout et n'excéderont pas -6 à -3 degrés en plaine. La barre des -10 degrés pourra être dépassée durant les matinées par endroits à basse altitude. Ce sera pire encore en montagne avec des maximales de -10 degrés dès 1000 mètres d'altitude et même entre -20 et -25 à 2000 mètres!

De la France à la Scandinavie

Le tout sous le courant d'une forte bise. MeteoNews prévoit du coup des températures ressenties de -10 à - 15 degrés en plaine voire localement près de -20 degrés. Que les photographes et amateurs de phénomènes naturels se réjouissent: la situation pourrait provoquer des embruns congelants, notamment près des lacs et des rivières.

A noter que notre pays ne sera pas le seul à grelotter. En effet, une grande partie de l'Europe, qui couvre la zone de la France à la Scandinavie et à la Russie, mais aussi l'Italie et les îles Britanniques, sera touchée. Chez nos voisins français, cette vague de froid a même été surnommée «le Paris-Moscou».

(nxp)

Créé: 21.02.2018, 14h47

Articles en relation

Matin glacial: il a fait -27,2 à la Brévine

Météo Ce mardi a commencé de manière bien glaciale pour de nombreux Suisses. A certains endroits situés au nord des Alpes, il n'a jamais fait aussi froid cet hiver. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

30.000 fidèles à Palexpo
Plus...