Passer au contenu principal

prioritésL'USS veut un revenu minimum de 4000 francs par mois

Pour les syndicats, il est temps de garantir un revenu minimum d'au moins 4000 francs par mois. Quant à l'AVS, ils lanceront au printemps prochain leur initiative pour une augmentation de 10% des rentes.

Paul Rechsteiner, président de l'USS.
Paul Rechsteiner, président de l'USS.
Keystone

«Un salaire minimum tel que le demande l'Union syndicale suisse (USS) est cruellement nécessaire», a déclaré lundi Paul Rechsteiner, président de la faîtière syndicale, lors de la conférence de presse annuelle à Berne. Quelque 430'000 personnes touchent pour un emploi à plein temps un salaire inférieur à 4000 francs et environ 140'000 d'entre elles sont titulaires d'un CFC.

«La promesse selon laquelle quiconque a fait un apprentissage doit pouvoir vivre de son salaire et fonder une famille n'est plus tenue», a-t-il relevé. Les salaires réels des titulaires de CFC ont baissé entre 2002 et 2010 alors que ceux des cadres ont augmenté de plus de 12%. Il est temps de ramener un peu de justice dans les revenus, selon Paul Rechsteiner. L'initiative de l'USS sera débattue cette année au Parlement.

Avec son initiative populaire AVSplus, dont la récolte de signatures commencera au printemps, l'USS entend également assurer la pérennité de cette assurance en tant que premier pilier de la prévoyance vieillesse. «Aujourd'hui, nombre de retraités ne sont plus en mesure de maintenir de manière appropriée leur niveau de vie antérieur».

De manière générale, les syndicats entendent combattre toute tentative de la droite visant à affaiblir l'AVS. Ils estiment que le 1er pilier est amputé de plusieurs sources de financement depuis plusieurs années.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.