Unia s'oppose à l'initiative sur les juges étrangers

SuisseLe syndicat Unia a présenté samedi sa position sur l'initiative UDC «Le droit suisse au lieu de juges étrangers».

L'initiative de l'UDC pour l'autodétermination vise à établir la primauté du droit suisse sur le droit international.

L'initiative de l'UDC pour l'autodétermination vise à établir la primauté du droit suisse sur le droit international. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Unia s'oppose fermement à l'initiative de l'UDC sur les juges étrangers. Selon le syndicat, cette initiative est une attaque contre les droits des travailleurs et le partenariat social.

A la conférence de la migration d'Unia samedi, les quelque 50 délégués se sont prononcés à l'unanimité contre l'initiative de l'UDC, a indiqué dans un communiqué le syndicat. Avec ses attaques contre la libre circulation des personnes et les mesures d'accompagnement ainsi que son initiative «Le droit suisse au lieu de juges étrangers», l'UDC entend abolir la protection internationale des droits humains, s'insurge Unia.

«La véritable intention de l'UDC est de démanteler les droits humains au profit d'une Suisse nationale-conservatrice et néolibérale», souligne le syndicat.

Primauté du droit suisse

Cette initiative n'est pas seulement une attaque contre la Convention européenne des droits de l'homme (CEDH), mais aussi contre les droits des salariés et le partenariat social en Suisse, estime Unia.

L'initiative de l'UDC pour l'autodétermination vise à établir la primauté du droit suisse sur le droit international. Elle a aussi pour but de contraindre les autorités à modifier ou à dénoncer au besoin les traités internationaux qui seraient contraires à la Constitution. Le Conseil national est en passe de rejeter l'initiative. L'issue du débat, qui se poursuivra lundi, semble claire. Seule l'UDC soutient le texte. (ats/nxp)

Créé: 09.06.2018, 13h49

Articles en relation

L'initiative populaire sur les juges étrangers déplait

Conseil national Tous les partis rejettent l'initiative populaire sur les juges étrangers. Sauf l'UDC qui l'a déposée. Plus...

Les Etats balaient l'initiative sur les juges étrangers

Suisse La Chambre des cantons a refusé sèchement l'initiative de l'UDC «pour l'autodétermination» qui veut faire primer le droit suisse sur le droit international. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...