Passer au contenu principal

FinanceTrump fait plonger la Bourse suisse

A la suite des déclarations de Donald Trump sur l'annonce de nouvelles taxes douanières entre les USA et la Chine, le SMI a fini en recul.

Les déclarations du président américain ont pris les marchés financiers de court.
Les déclarations du président américain ont pris les marchés financiers de court.
Keystone

La Bourse suisse a terminé dans le rouge vendredi, au lendemain de la fête nationale suisse. Les marchés mondiaux ont été plombés par le nouveau rebondissement dans le conflit commercial sino-américain. Jeudi soir, le président américain Donald Trump a pris tout le monde à contre-pied en annonçant de nouvelles taxes douanières sur les importations de produits chinois.

Les autres places européennes ont aussi été prises de court et ont nettement reculé. «Celui qui voudrait qualifier les mouvements sur les marchés ces dernières 24 heures serait en droit d'affirmer qu'il vient juste d'expérimenter le coup du lapin », a résumé Michael Hewson de CMC Markets.

«Il n'est pas difficile de comprendre à quel point cette brusque escalade a pris les marchés de court», alors même qu'ils espéraient que «la reprise de négociations déboucherait a minima sur une courte période de cessez-le-feu», a ajouté M. Hewson.

Décision inattendue

En revanche, «il est difficile de comprendre ce que le président a à l'esprit», a-t-il analysé, étant donné que ces tarifs vont probablement surtout toucher sa base électorale, les produits concernés incluant des basiques de la consommation américaine comme les jouets, l'habillement ou les appareils électroménagers.

A New York, Wall Street, qui avait déjà chuté la veille, reculait encore en matinée. «Juste quand on pensait que le marché allait nous laisser passer un week-end d'été tranquille avec l'importante réunion de la Banque centrale américaine (Fed) dans le rétroviseur et avec le ralentissement progressif de la saison des résultats, on a été frappé par un tweet qui a fait le tour du monde», a commenté Art Hogan, de National Holdings.

En Suisse, l'indice vedette SMI a fini la séance en recul de 1,17% à 9803,69 points, avec un plus bas à 9743,83 points et un plus haut à 9873,40 points.

La nouvelle escalade dans le conflit commercial sino-américain a pesé en particulier sur les valeurs technologiques et du luxe. Les bancaires ont elles aussi nettement fléchi. Le fabricant de micro-processeurs AMS (-5,6%) a ainsi terminé lanterne rouge, précédant Credit Suisse (-4,5%), Logitech (-4,1%), Julius Bär (-4,0%), Swatch (3,6%) et Richemont (-3,4%).

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.