Trois mois de préventive pour un djihadiste

SuisseUn djihadiste de retour de Syrie a été placé en détention préventive après l'opération antiterroriste de mardi.

Le djihadiste de retour de Syrie avait été appréhendé mardi dans le cadre de l'opération antiterroriste menée dans les cantons de Berne, Zurich et Schaffhouse. (Photo d'illustration)

Le djihadiste de retour de Syrie avait été appréhendé mardi dans le cadre de l'opération antiterroriste menée dans les cantons de Berne, Zurich et Schaffhouse. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux adultes ont été placés en détention préventive après l'opération antiterroriste coordonnée de mardi. L'un d'eux est un djihadiste de retour de Syrie.

Il a déjà fait l'objet en Suisse d'un jugement entré en force pour violation de la loi fédérale interdisant les groupes Al-Qaida et État islamique et les organisations apparentées.

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a demandé auprès du Tribunal des mesures de contrainte, compétent en la matière, que le djihadiste soit mis en détention pour les trois prochains mois. Il a fait la même requête pour le deuxième accusé. Le tribunal a approuvé ces requêtes, a indiqué vendredi le MPC à Keystone-ATS, confirmant une information du «Tages-Anzeiger».

Vaste opération antiterroriste

Une centaine d'agents de Fedpol et des polices cantonales de Berne, Zurich et Schaffhouse ont été déployés mardi lors d'une vaste opération antiterroriste. Onze perquisitions ont été menées simultanément contre ces onze personnes.

Le MPC mène une procédure contre les six adultes. Ils sont soupçonnés de violation de la loi interdisant les groupes Al-Qaida et État islamique, ainsi que de soutien, respectivement de participation, à une organisation criminelle. Quatre d'entre eux ont été arrêtés et interrogés, avant d'être remis en liberté.

Les poursuites judiciaires à l'encontre des cinq adolescents sont quant à elles menées par les ministères publics des mineurs de Berne et de Winterthour (ZH). Ils sont également soupçonnés de violation de la loi fédérale interdisant les groupes Al-Qaida et État islamique. Les quatre jeunes Zurichois ont été libérés. La présomption d'innocence prévaut dans tous les cas. (ats/nxp)

Créé: 01.11.2019, 16h13

Articles en relation

Opération antiterroriste: quatre ados libérés

Suisse Une importante opération antiterroriste avait eu lieu mardi. Onze personnes avaient été arrêtées. Quatre adolescents sont libres. Plus...

Onze prévenus arrêtés dans une opération antiterroriste

Sécurité L’un des suspects est un djihadiste déjà condamné à son retour au pays. Pour l’heure, rien de concret n’indique qu’une attaque était planifiée. Plus...

Opération antiterroriste dans trois cantons

Suisse Une vaste opération de police a été menée mardi concernant onze individus soupçonnés d'appartenir à la mouvance djihadiste. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus crée une frénésie de nettoyage
Plus...