Travailleurs âgés: pas de fonds supplémentaires

Marché du travailUne initiative visant à s'engager davantage pour l'insertion professionnelle a été refusée par la Commission de l'éducation du Conseil national.

Cette initiative parlementaire avait été déposée par le Conseiller national Carlo Sommaruga (PS/GE).

Cette initiative parlementaire avait été déposée par le Conseiller national Carlo Sommaruga (PS/GE). Image: archive/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Confédération ne devrait pas s'engager plus pour la formation continue et l'insertion professionnelle. La Commission de l'éducation du Conseil national refuse une initiative parlementaire déposée par Carlo Sommaruga (PS/GE).

Le Genevois voudrait que 300 millions de francs par an, prélevés sur le bénéfice de la BNS et versés à la Confédération, servent à un fonds de formation continue et d'insertion professionnelle. Ce dernier servirait en priorité à la réinsertion professionnelle des travailleurs de plus de 50 ans et aux jeunes qui cherchent un premier emploi.

Par 17 voix contre 6, la Commission est opposée à ce projet, indiquent vendredi les services du parlement. La majorité estime que le financement de mesures de formation continue est déjà traité dans le message sur l'encouragement de la formation, de la recherche et de l'innovation.

Les plus de 50 ans menacés

Par ailleurs, le Conseil fédéral a déjà annoncé qu'il prendrait des mesures pour améliorer la situation des chômeurs de plus de 50 ans. Ces travailleurs sont particulièrement menacés par le chômage de longue durée, fait valoir la minorité de la Commission. Des mesures ciblées sont nécessaires.

La Commission souhaite néanmoins se pencher ultérieurement sur la question des jeunes. Le taux de chômage des jeunes âgés de 15 à 24 ans a globalement augmenté depuis 1991, rappelle Carlo Sommaruga dans son texte.

Fragilisés par le manque d'expérience professionnelle, ils risquent de subir plus fortement le contrecoup d'un retournement conjoncturel. (ats/nxp)

Créé: 11.10.2019, 11h48

Articles en relation

La réinsertion professionnelle profite à l'AI

Suisse Entre 2004 et 2016, l'AI a pu réaliser 10 milliards d'économie, soit 750 millions de francs par an, grâce à la réinsertion des rentiers. Plus...

Le taux de chômage n'a pas bougé en septembre

Suisse Le taux de sans emploi reste ainsi inchangé en septembre à 2,1%, un niveau historiquement bas pour le quatrième mois d'affilée. Plus...

Assurance chômage: courriels acceptés sous réserve

Canton de Vaud Le Tribunal fédéral a donné tort à un Office régional de placement vaudois qui avait sanctionné un chômeur au prétexte de n'avoir pas reçu son formulaire par courrier électronique. Plus...

Le chômage retombe à son niveau d'avant la crise

Monde En 2018, il y avait 172 millions de chômeurs dans le monde, ce qui correspond à un taux de chômage de 5%, un niveau qui prévalait en 2008. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus est à Genève
Plus...