Passer au contenu principal

CFFLes trains Bombardier livrés d'ici à l'été 2021

Les livraisons des trains grandes lignes à deux étages de Bombardier auraient dû intervenir dès 2013, mais les retards se sont accumulés.

Les trains grandes lignes à deux étages de Bombardier se sont fait attendre plusieurs années.

La livraison aux CFF des 62 nouveaux trains grandes lignes à deux étages de Bombardier devrait être achevée d'ici à l'été 2021. Les trois quarts des problèmes techniques qui retardent leur mise en service ont en outre été résolus, selon le constructeur.

«Je suis conscient que ce train est un sujet émotionnel», a confié mercredi Stéphane Wettstein, directeur de Bombardier Suisse, aux médias réunis à Zurich. Et d'admettre, que le fabricant canadien et les CFF l'ont appris leurs dépens.

Durant les derniers mois, Bombardier a travaillé d'arrache-pied pour résoudre les défauts des trains, indique l'entreprise. Ces efforts ont permis de corriger de nombreux défauts. Entretemps, les ingénieurs n'ont plus à intervenir directement. Ils ne voyagent donc plus à bord des trains mis en service.

Moins de secousses

Depuis le changement d'horaire de décembre 2018, 75% des causes techniques de pannes ont été supprimées, communique le fabricant. La ponctualité est désormais «très élevée» et le confort a pu être sensiblement amélioré, notamment en ce qui concerne les secousses que ressentaient principalement les passagers installés à l'étage supérieur.

Un nouveau logiciel installé en septembre sur chaque nouveau train a permis de réduire fortement ces secousses. Selon Bombardier, elles sont aujourd'hui comparables à celles ressenties à bord des trains à deux étages de type IC2000, entrés en service à la fin des années 1990. «Un petit conseil à tous ceux qui restent encore insatisfaits: voyagez à l'étage du bas. Il est plus stable», a précisé Stéphane Wettstein, directeur de Bombardier Suisse.

Infos en ligne sur le nouveau train

De manière générale, ce dernier estime que le nouveau train ne doit pas être jugé avant sa mise en service régulière. Il ne faut pas oublier qu'il est «complexe, innovant et orienté vers l'avenir», souligne Stéphane Wettstein. Et d'ajouter que les améliorations en cours sont tout à fait normales, étant donné que le train doit être mis en service pour les 30 prochaines années.

Face aux critiques, Bombardier a créé un site internet consacré aux nouveaux trains. Les visiteurs pourront y trouver des informations actualisées quant à l'avancée de leur introduction sur le réseau ferroviaire suisse.

CFF: fiabilité encore à améliorer

De l'avis des CFF, les «progrès» réalisés sont «réjouissants»: «Nous continuons à collaborer étroitement pour mettre en service chaque nouveau train livré», commente le service de presse de la compagnie ferroviaire, interrogé par Keystone-ATS. La fiabilité du nouveau modèle doit encore être améliorée afin que les CFF puissent l'utiliser sans restriction, ajoute-il.

Jusqu'à présent, 25 duplex ont été livrés aux CFF. Ils n'ont pas encore tous été mis en service. Certains d'entre eux sont utilisés pour la formation du personnel. D'autres sont soumis à des travaux d'amélioration. Le reste de la flotte doit être livré d'ici l'été 2021 a annoncé Bombardier. Les trains ont été commandés en 2010 pour un total de 1,9 milliard de francs. Il s'agit du plus gros contrat de l'histoire du rail suisse. Les livraisons auraient dû intervenir dès 2013, mais les retards se sont accumulés. Les premières rames ont été mises en service en février 2018 entre Berne et Zurich.

Pro Bahn pleine d'espoir

Les défenseurs des usagers des CFF saluent les dernières améliorations réalisées par Bombardier. «Je pars du principe que les maladies de jeunesse sont résorbées et que la traversée du désert est surmontée, de manière à ce que les 25 trains puissent être mis en service régulier», confie Edwin Dutler, du comité de l'organisation Pro Bahn.

«J'espère fortement que les trains circuleront dès la mi-2020 sur l'axe Genève - Berne - Zurich - St-Gall», souligne M. Dutler. Et de souligner qu'ils sont destinés à l'axe Ouest-Est et que leur introduction y est urgente.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.