Traduction: Fribourg propose son savoir-faire

SuisseLa terminologie scolaire bilingue effectuée depuis des années par l'Etat de Fribourg, est désormais accessible dans deux banques de données, l'une fribourgeoise, l'autre fédérale.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le canton de Fribourg met son savoir en matière de traduction de la terminologie scolaire à disposition du plus grand nombre. Les contenus sont désormais accessibles dans deux banques de données, l'une fribourgeoise, l'autre fédérale.

Les données proposées sont le fruit d'un travail entamé au début des années 2000, a indiqué lundi l'Etat de Fribourg. Le secteur traduction de la Chancellerie de l'Etat du canton avait alors saisi la terminologie de l'éducation, de l'école enfantine à l'université en passant par l'école primaire, le cycle d'orientation et le collège.

Le labeur, accompli avec l'aide de plusieurs stagiaires, ne concernait pas uniquement les deux langues officielles du canton, français et allemand, mais aussi l'italien. Les entrées ont ensuite été constamment complétées, notamment avec la révision de la loi scolaire, précise le communiqué.

Plan fédéral

Le projet a donné l'occasion de renforcer au passage la collaboration avec la Chancellerie fédérale. Le résultat se trouve, en français et en allemand, dans la banque de données de la terminologie fribourgeoise «Friterm» et, en trois langues, dans celle de la Confédération «Termdat».

Une extension est en cours avec les projets terminologiques «aménagement du territoire et constructions» et «plan d'engagement de rupture d'approvisionnement électrique». D'autres livraisons de terminologie suivront, précise l'Etat de Fribourg. (ats/nxp)

Créé: 15.04.2019, 13h15

Articles en relation

Un projet de filière bilingue en secondaire

Bienne La ville du Seeland a créé une filière pour août 2018 où la moitié des cours se feront en allemand, et l'autre en français. Plus...

Bienne: les Romands se sentent discriminés

Bilinguisme Actuellement, la proportion de francophones dans la ville bilingue est en hausse et dépasse les 40%. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: le congé accordé aux femmes par la Ville fait débat
Plus...