Passer au contenu principal

Des toxicomanes convertis en brasseurs pour un jour

Un centre d’accueil de jour fribourgeois pour polydépendants produit sa propre bière. Reportage.

Le soleil n’est pas encore levé que l’on s’agite déjà à la Brasserie du Chauve à Marly. Star de la journée, la Trampoline est au cœur des conversations. L’histoire de cette bière, qui a débuté il y a trois ans, est un peu atypique. Elle est spécialement produite pour le centre d’accueil de jour de la Fondation le Tremplin. Un lieu fréquenté, notamment, par des alcooliques et des polytoxicomanes. Depuis six mois, ils participent également au brassage.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.