Un test rapide du cannabis s'avère efficace

Canton de ZurichLe système permet de distinguer rapidement le cannabis contenant plus de 1% de THC, qui est illégal, du chanvre CBD contenant moins de 1% de THC et légal.

Le kit de test est non seulement rapide et concluant mais il peut facilement être transporté par les agents sur le terrain.

Le kit de test est non seulement rapide et concluant mais il peut facilement être transporté par les agents sur le terrain. Image: KaPo Zürich

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des policiers zurichois ont essayé pendant plusieurs mois un test permettant de rapidement distinguer le cannabis illégal du chanvre CBD légal. La police cantonale tire un bilan positif de ces essais.

Plusieurs centaines d'essais ont été effectués, aussi bien avec de la marijuana, du haschisch et des joints que des fleurs, des feuilles et des boutures de chanvre. Le test rapide utilisé s'est révélé «sûr à manipuler, pratique et fiable», a indiqué lundi la police cantonale zurichoise.

Plusieurs polices l'ont testé

Ce système permet de distinguer rapidement et simplement le cannabis contenant plus de 1% de THC, qui est illégal, du chanvre CBD contenant moins de 1% de THC et légal. Le test devient bleu avec du cannabis illégal et rouge avec le chanvre CBD. Lorsque le résultat du test est contesté, une analyse en laboratoire est requise, souligne la police cantonale.

Un procédé chimique permettant de distinguer les deux types de cannabis a été utilisé par l'Institut de science forensique de Zurich (FOR) pour développer un test rapide. Les essais ont été effectués par la police cantonale et les polices municipales de Zurich et Winterthour. Un test coûte quelques francs seulement. La production sera confiée à une entreprise suisse.

Alliance contre le CBD

Cette innovation ne va pas arrêter Verena Herzog (UDC/TG) dans sa croisade contre les stupéfiants. Elle a réussi a former une alliance au Conseil national pour faire interdire le cannabis CBD, s'assurant les voix de quelques poids-lourds de la Coupole, explique le Blick dans son édition du 19 décembre 2017.

«Dire que les cigarettes au CBD n'ont pas d'effet psychoactif est un argument élimé. Il suffit de cinq unités pour que le fumeur soit probablement en train de planer», a conclu la conseillère nationale. Elle redoute de voir des jeunes s'essayer au CBD tandis qu'ils ne seraient jamais laissés tenter par le chanvre classique. «L'industrie florissante autour du CBD déresponsabilise la consommation de drogues.»

Dans son interpellation au Conseil fédéral, Verena Herzog veut savoir ce que le gouvernement entreprend «pour protéger les jeunes et les enfants de toute publicité en faveur des substances qui rendent dépendant».

(ats/nxp)

Créé: 19.12.2017, 11h31

Articles en relation

Légalisation du cannabis: oui de Berset aux études

L'OFSP étudie comment compléter la loi actuelle afin qu'une étude sur la vente légale de cannabis y soit conforme, a indiqué le ministre de la santé Alain Berset lundi. Plus...

Les prix du cannabis légal s'effondrent

Suisse Les producteurs sont toujours plus nombreux à se lancer dans le cannabidiol. Conséquence: l'offre dépasse désormais la demande, ouvrant la voie à un assainissement du marché. Plus...

L'armée interdit les cigarettes au chanvre légal

Suisse L'armée réagit au boom du cannabis légal et bannit les cigarettes au cannabidiol. Qui restent toutefois autorisées lors des sorties. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...