Passer au contenu principal

Bien des surprises ont marqué l'histoire du gouvernement

Les candidats officiels des partis ont souvent mordu la poussière devant l'Assemblée fédérale. Avec ou sans larmes. Rappel.

Des épisodes spectaculaires et parfois même dramatiques ont rythmé la course au Conseil fédéral.
Des épisodes spectaculaires et parfois même dramatiques ont rythmé la course au Conseil fédéral.
Patrick Martin

Un Zougois, Thomas Aeschi, un Vaudois, Guy Parmelin et un Tessinois Norman Gobbi: à quelques heures de l'élection au Conseil fédéral, aucun des trois candidats officiels ne se détache. Sous la Coupole, les observateurs sont prudents au petit jeu des pronostics. Et si au final, l'Assemblée fédérale optait pour un candidat non officiel - voire une personnalité hors du Parlement. Depuis la création de la formule magique, en 1959, les coups de force et les surprises n'ont pas manqué. Des épisodes spectaculaires, et parfois même dramatiques. Rappel avec le journaliste Georges Plomb, qui suit depuis un demi-siècle l'actualité fédérale.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.