Passer au contenu principal

Six semaines de vacancesCes Suisses travailleurs qui font tiquer les Français

Au lendemain du refus helvétique face aux six semaines de congé payé, la presse européenne tente de comprendre le verdict des urnes. En pleine campagne, le candidat français, Mélenchon «plaint» les Suisses.

Les Suisses ont refusé, par les urnes, six semaines de vacances annuelles.
Les Suisses ont refusé, par les urnes, six semaines de vacances annuelles.
Keystone

«Un résultat incompréhensible pour des Français». C’est ainsi que Le Parisien taxe le «non» des Suisses aux six semaines de vacances. Un refus d’autant plus massif qu’il a réuni 66,5% des suffrages helvétiques.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.