La Suisse veut réduire l'utilisation de mercure

EnvironnementLe Conseil fédéral s'engage à retirer du marché mondial le mercure recyclé en Suisse pour le stocker pour préserver l'environnement.

Une base légale devrait voir le jour pour la mise en place d'un système de contrôle des importations et des exportations de mercure. (Photo d'illustration)

Une base légale devrait voir le jour pour la mise en place d'un système de contrôle des importations et des exportations de mercure. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La réduction de l'utilisation de mercure en Suisse, conformément à la Convention de Minamata, nécessite la révision de quatre ordonnances sur les produits chimiques et les déchets. Les modifications entreront en vigueur le 1er janvier.

Le Conseil fédéral a accepté mercredi ces changements qui ont notamment pour but de retirer du marché mondial le mercure recyclé en Suisse et de le stocker dans le respect de l'environnement. Il est aussi prévu de créer une base légale pour la mise en place d'un système de contrôle des importations et des exportations de mercure.

Longues négociations

La mise sur le marché, l'exportation et l'utilisation de mercure destiné à des fins d'analyse et de recherche continueront à être autorisées. La Suisse a obtenu à fin septembre après de longues négociations le siège du secrétariat de la Convention de Minamata. Il sera établi à Genève.

Le Conseil fédéral a également adopté la révision de l'ordonnance sur la taxe d'incitation sur les composés organiques volatils (COV). La liste des substances soumises à la taxe d'incitation sur les COV est complétée par deux nouvelles entrées. En outre, les entreprises désirant être exonérées de taxe profiteront de procédures simplifiées. (ats/nxp)

Créé: 25.10.2017, 12h27

Articles en relation

La Convention de Minamata basée à Genève

Mercure La Suisse a arraché un succès diplomatique dans la lutte contre le mercure, mais dans la douleur. Plus...

La Suisse sonne la mobilisation contre le mercure

Environnement Marc Chardonnens, directeur de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), préside la la Conférence des Parties à la convention de Minamata (COP1). Plus...

Genève nouveau pôle de la lutte contre le mercure

Environnement La première réunion des Etats parties de la Convention de Minamata vont se réunir ce dimanche dans la Cité de Calvin. Plus...

Les propriétaires de sites pollués ne payeront rien

Viège (VS) Le canton ne déboursera pas plus de 1,5 million et les communes réunies au maximum un million pour la pollution au mercure dans le Haut-Valais. Plus...

Pollution au mercure: dernière ligne droite

Valais Les travaux de décontamination vont pouvoir débuter: les communes de Viège et de Rarogne ont accordé les autorisations de construire nécessaires. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inquiétude chez les employés de TAmedia
Plus...