Passer au contenu principal

Comment la Suisse et l'UE protègent leurs travailleurs

Le débat politique de l'été tourne autour des mesures d'accompagnement. Faut-il les «européaniser»? Éclairage.

Le ministre Johann Schneider-Ammann est chargé de mener une vaste consultation auprès des cantons et des partenaires sociaux.
Le ministre Johann Schneider-Ammann est chargé de mener une vaste consultation auprès des cantons et des partenaires sociaux.
KEYSTONE

L’heure de vérité approche entre la Suisse et l’Union européenne. Si le Conseil fédéral veut conclure les négociations sur un accord-cadre avec Bruxelles, il doit lâcher du lest sur les mesures d’accompagnement à la libre circulation des personnes. Le ministre Johann Schneider-Ammann est chargé de mener une vaste consultation auprès des cantons et des partenaires sociaux cet été pour savoir ce qui est envisageable et ce qui ne l’est pas.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.