Val-de-Ruz: 4 blessés dans de violents orages

Canton de NeuchâtelLa rivière a débordé entre Dombresson et Villiers, emportant des dizaines de voitures. Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement.

La rivière qui traverse Dombresson et Villiers a débordé et tout emporté sur son passage.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement, dans les violents orages qui ont touché le Val-de-Ruz (NE) dans la nuit de vendredi à samedi. La rivière a débordé entre Dombresson et Le Pâquier, emportant des dizaines de voitures. La route est fermée.

De violents orages se sont abattus dès 22h vendredi soir sur la région du Val-de-Ruz. Le Ruz Chasseran qui traverse Dombresson et Villiers a débordé et tout emporté sur son passage. L'eau montait à plus d'un mètre dans les rues de Dombresson, a indiqué samedi matin à Keystone-ATS le porte-parole de la police cantonale neuchâteloise Pierre-Louis Rochaix.

Des dizaines de véhicules ont été emportés par les masses d'eau. Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement et les autres légèrement. Le blessé grave a été transporté à l'hôpital de l'Ile à Berne, a précisé M. Rochaix.

Plusieurs personnes ont dû être dégagées de leurs voitures, qui se sont retrouvées dans le lit de la rivière ou retournées sur le toit. Outre ces quatre blessés, sept autres personnes ont été soignées et contrôlées sur place par les services sanitaires, ont déclaré les intervenants lors de la conférence de presse samedi matin.

Route fermée

Plusieurs dizaines de bâtiments ont subi des dégâts très importants. Caves et garages souterrains, mais aussi rez-de-chaussées ont été entièrement inondés. Des talus ont été détruits et la route entre Dombresson et Le Pâquier a été détruite par endroit, ont précisé les intervenants.

Cette dernière, couverte de boue et de véhicules renversés, est fermée dans les deux sens et le restera durant plusieurs jours, selon Pierre-Louis Rochaix. Entre 22h et 3h45, la police a reçu environ 560 appels qui concernaient le seul Val-de-Ruz, a indiqué son porte-parole.

L'électricité a en outre été coupée. A 5h du matin, 150 foyers en étaient toujours privés. Le courant sera rétabli petit à petit.

Recherches

Deux hélicoptères de la Rega sont intervenus ainsi qu'un hélicoptère de l'armée. Actuellement la priorité est de rechercher si des personnes ont disparu et de dégager des habitants dont les portes des maisons sont encore bloquées par les gravats et la boue. Quelques personnes ont déjà dû être prises en charge. La Protection civile est en outre prête à accueillir 40 personnes.

Patrouilles de police, hélicoptère, secours et un drone sont actifs pour rechercher d'éventuelles personnes en difficulté mais aussi pour se faire une idée d'ensemble des dégâts. La commune de Val-de-Ruz a mis en place une ligne téléphonique pour les habitants.

Nouvelles pluies annoncées

Par ailleurs, une machine de chantier a commencé de déblayer la route cantonale. Les intervenants doivent prendre rapidement des mesures pour canaliser les lits du Ruz Chasseran et du Seyon dans les villages car de nouvelles pluies sont annoncées cet après-midi.

«Nous n'avons pas une idée claire de l'état des canalisations ni des lits des rivières, car beaucoup de matériaux ont été charriés et qu'il est difficile de retenir l'eau», a expliqué le responsable des ponts et chaussées lors de la conférence de presse.

La responsable communale de crise Anne-Christine Pellissier a également mis en garde contre les dangers potentiels dans les rues communales, des couvercles de canalisation ou d'hydrantes ayant pu être emportés. Là aussi, des travaux de déblaiement vont être rapidement entrepris.

Les pompiers engagés ont eux aussi encore de nombreuses heures à dégager les locaux inondés. Les travaux vont durer toute la nuit prochaine, a estimé le responsable à la conférence de presse. D'autant plus qu'il faudra gérer les nouvelles pluies attendues. (ats/nxp)

Créé: 22.06.2019, 11h21

Un événement rare

L'inondation du Val-de-Ruz est un événement rare. De tels débordements de cours d'eau ne sont pas survenus depuis trente ans, voire plus, dans la région, estime le porte-parole de la police cantonale Pierre-Louis Rochaix.

L'événement est d'autant plus étonnant que le Ruz Chasseran, la rivière qui a débordé dans la nuit de vendredi à samedi emportant des dizaines de voitures, est un petit cours d'eau, souligne le porte-parole. De fait, il n'est canalisé qu'en partie à hauteur de Villiers. Avant et après le village, il a cours libre.

Les autorités sont actuellement en train d'évaluer les mesures à prendre pour canaliser les lits du Ruz Chasseran et du Seyon dans les villages qu'ils traversent, car de nouvelles pluies sont annoncées cet après-midi. Les quantités d'eau attendues sont cependant difficiles à évaluer.

Articles en relation

Intempéries: dommages estimés à 3 millions

Suisse Après les violents orages samedi, l'heure est aux décomptes pour les compagnies d'assurances. La plupart des dommages ont été occasionnés par des inondations d'habitations. Plus...

La Suisse frappée par des pluies diluviennes

Intempéries De fortes pluies se sont abattues sur la Suisse depuis dimanche. La Suisse romande, la région Berne et celle de Zurich ont été particulièrement arrosée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...