Passer au contenu principal

CybersécuritéLes Swiss Cyber Security Days de retour à Fribourg

Forum Fribourg accueille la 2ème édition des Journées suisses de la cybersécurité, qui s'intéresse à la confiance dans la société numérique hyperconnectée.

L'année passée, plus de 2200 visiteurs ont assisté à la première édition de la manifestation à Fribourg.
L'année passée, plus de 2200 visiteurs ont assisté à la première édition de la manifestation à Fribourg.
archive, Keystone

La 2e édition des Journées suisses de la cybersécurité (Swiss Cyber Security Days, SCSD) s'est ouverte mercredi à Forum Fribourg pour deux jours. Elle s'intéresse à la confiance dans la société numérique hyperconnectée, au travers de l'éducation et de l'innovation.

La manifestation a démarré sur «une base extrêmement favorable», a confié mercredi à Keystone-ATS son fondateur et directeur Béat Kunz. Elle a accueilli dans sa partie officielle la présidente du Conseil national Isabelle Moret (PLR/VD), le chef de l'armée Thomas Süssli et Florian Schütz, le monsieur Cyber de la Confédération.

Partenariat avec le WEF

Les SCSD s'appuient désormais sur une collaboration avec le Forum économique mondial (WEF), se réjouit Béat Kunz. Le succès de la première édition, qui avait reçu plus de 2200 visiteurs l'an passé, est déjà répété, au vu de la présence d'une centaine d'experts et de 130 exposants, ces derniers étant en hausse d'un tiers.

«Nous avons voulu faire mieux cette année», explique le Bullois. Un accent tout particulier a été mis sur l'éducation et la formation, avec l'intégration des universités, des hautes écoles, de la formation professionnelle et de l'armée. «Il y a un grand intérêt, avec pas moins de 300 étudiants annoncés».

40'000 spécialistes

Il s'agit de susciter de nouvelles vocations dans la cybersécurité. «Quelque 40'000 spécialistes du domaine manqueront en Suisse d'ici à 2025», avertit Béat Kunz. Raison de plus à ses yeux pour les SCSD de s'installer dans le paysage suisse et international, avec le point central sur la frontière des langues que constitue Fribourg.

Parmi les officiels accourus à Forum Fribourg, sis à Granges-Paccot précisément, figurait le conseiller d'Etat Maurice Ropraz, en charge de la sécurité, qui représentait le canton de Fribourg en sa qualité d'hôte. La manifestation se veut par ailleurs ouverte au grand public, sachant que la cybersécurité intéresse très largement.

3e édition en vue

Cette année, les visiteurs viennent à 40% de la Suisse romande et 50% de la Suisse alémanique. Le solde est composé de personnes issues de la Suisse italienne et de l'étranger, indique encore Béat Kunz. Les thèmes des plus actuels sont la 5G, l'industrie financière, la cyberguerre et la sécurité des entreprises.

En 2019, les SCSD avaient attiré la grande foule avec la présence de l'expert russe en cybersécurité Eugene Kaspersky pour faire le point de la situation sur la cybermenace. Fortes de leur succès, les Journées suisses de la cybersécurité pensent déjà à la troisième édition.

Préoccupation majeure

L'an prochain, la manifestation se tiendra les 10 et 11 mars, annonce le directeur des SCSD, le mois de février ne se révélant pas optimal en raison des vacances de ski. Et Béat Kunz de préciser être déjà en pourparlers avec des organisations majeures, dont il tait encore le nom pour l'heure.

Pour rappel, les cyberattaques figurent parmi les dangers les plus importants pour la stabilité de la société. Le baromètre annuel des risques d'un des plus grands assureurs allemands place même pour la première fois la cybersécurité en tête des préoccupations des entreprises dans le monde.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.