Succession de Quattro: une liste crée la surprise

VaudUn candidat qui ne remplissait pas les conditions pour l’élection complémentaire au Conseil d’État vaudois a eu un délai pour se mettre en règle.

L’élection complémentaire au Conseil d’État vaudois est prévue pour le 9 février.

L’élection complémentaire au Conseil d’État vaudois est prévue pour le 9 février. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cinq listes munies d'un nom chacune ont été déposées en vue de l'élection complémentaire au Conseil d'Etat vaudois du 9 février. L'une d'entre elles présentant des défauts, un délai a été octroyé jusqu'à mardi midi pour les corriger.

Alors que quatre candidats avaient rendu publique leur volonté de succéder à la libérale-radicale Jacqueline de Quattro, un cinquième nom inconnu est sorti du bois lundi à l'issue du dépôt des listes: Denis Erni de la liste «Ethique et respect de la Constitution».

Domicilié à Fribourg

Or, ce candidat «manifestement, ne remplit pas les conditions nécessaires pour se présenter. A savoir, avoir 50 parrains pour sa liste, ainsi que son domicile politique dans le canton de Vaud», a expliqué lundi Corinne Martin, cheffe du Service des communes et du logement, lors du tirage au sort de l'ordre des listes.

Selon la loi sur l'exercice des droits politiques, cette personne qui habite le canton de Fribourg dispose d'un délai de 24 heures pour remédier à ces défauts et se mettre en conformité. Il s'agit d'une première dans le canton, a expliqué Mme Martin. Les listes seront donc définitives mardi à midi.

Christelle Luisier considérée favorite

Parmi les quatre autres candidats en lice, la députée PLR et syndique de Payerne Christelle Luisier, 45 ans, est considérée comme la grande favorite pour succéder à Jacqueline de Quattro. Les trois trois autres adversaires représentent des mouvements et partis moins établis.

Notamment Guillaume Morand, dit «Toto», patron des magasins de chaussures Pomp It Up et défenseur de la forêt du Flon. A 56 ans, le représentant du Parti de rien tentera de décrocher un siège pour la troisième fois après s'être présenté en 2012 et 2017.

La candidate de la Grève du climat Vaud, Juliette Vernier, 19 ans, portera les revendications de ce mouvement, après avoir été tirée au sort par ce collectif il y a dix jours. Enfin, Jean-Marc Vandel, 51 ans, entrepreneur en informatique, se présente sous les couleurs du Parti pirate vaudois. (ats/nxp)

Créé: 23.12.2019, 14h29

Articles en relation

SolidaritéS Vaud soutient la Grève du climat

Élection du 9 février Le parti de gauche radicale a décidé de se joindre au mouvement de la Grève du climat, qui présentera une candidature dans la course à la succession de Jacqueline de Quattro (PLR). Plus...

«Juliette» sera la candidate de la Grève du climat

Canton de Vaud «Juliette» a été tirée au sort par les militants de la Grève du climat en prévision de la complémentaire au Conseil d'Etat vaudois du 9 février. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus crée une frénésie de nettoyage
Plus...