Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Lausanne (VD)Succès pour le premier week-end d'Aquatis

C'est le genre de passage, toujours spectaculaire, qu'on retrouve dans tous les grands aquariums du monde. Avec, généralement, des requins qui passent au-dessus de nos têtes. Vu et revu… Là, c'est inédit, puisque ce tunnel en eau douce nous projette au milieu de poissons (bizarres) qui vivaient déjà à l'époque des dinosaures. Et qui n'ont rien à envier aux squales.
L'immersion est aussi visuelle que sensorielle quand on arrive dans cet énorme espace de 530?m2, on se balade, le long d'un chemin en bois, dans une végétation luxuriante, habitée par une multitude d'espèces. Évidemment, il y a des piranhas et des vipères de toutes les couleurs. De quoi frissonner. On y croise également un explorateur au milieu des arbres…
Cette espèce, en voie d'extinction, était à l'époque domestiquée par les Égyptiens. Les deux bestioles présentes disposent d'un espace qui, à lui seul, vaut le détour dans la zone africaine d'Aquatiques, avec d'un côté un vaste désert et, de l'autre, les eaux du lac du Tchad.
1 / 6

Cinq continents

Pas tous les poissons

Objectif ambitieux

Plus qu'un musée

Manif d'animalistes

ats