Les plongeurs de la police fêtent leurs 50 ans

FribourgJeudi matin, les Fribourgeois ont eu à coeur d'organiser une plongée intercantonale, réunissant ainsi les plongeurs de Fribourg, Genève, Vaud, Berne et du Tessin.

Les 50 ans des plongeurs de la police fribourgeoise.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe de plongeurs de la police cantonale fribourgeoise a fêté ses 50 ans jeudi en grande pompe à Portalban (FR), au bord du lac de Neuchâtel. Le pool, qui réunit dix membres, s'entraîne une fois par semaine ensemble.

Les festivités, qui ont rassemblé une septantaine d'invités, se sont tenues sur l'eau jeudi après-midi, à bord du bateau Le Fribourg. Une plaque commémorative a été déposée par trois plongeurs (un Fribourgeois, un Bernois et un Vaudois) au côté de la Vierge protectrice, à 20 mètres de profondeur.

Jeudi matin, les Fribourgeois ont eu à coeur d'organiser une plongée intercantonale, réunissant ainsi les plongeurs de Fribourg, Genève, Vaud, Berne et du Tessin, a indiqué la police cantonale fribourgeoise. Le groupe de plongeurs de cette dernière a vu le jour, en fait, le 10 mars 1969, avec le soutien des autorités.

Tâche spécifique

La création est survenue cinq ans avant que l'institution ne se dote d'une police du lac, en 1974. En l'espace de 50 ans, quelque 50 plongeurs se sont succédé et n'ont jamais cessé de s'adapter, de se former et de suivre l'évolution du matériel, afin de garantir un maximum de sécurité, relève la police.

Aujourd'hui, le pool fribourgeois compte dix plongeurs, avec à sa tête l'adjudant Cédric Blanc. Si, à l'année, ils sont répartis et affectés à différents postes dans toutes les régions du canton, un entraînement les réunit chaque semaine. Durant la saison estivale, chaque plongeur rejoint la police du lac pendant un mois et demi.

Les missions de la police du lac sont diverses et complexes, ont noté à plusieurs reprises les intervenants dans leurs discours. L'institution intervient par ailleurs «sur» tous les plans et cours d'eau du canton, et pas uniquement sur le lac de Neuchâtel.

Lacs courus

Quant au groupe des plongeurs, il a vocation à intervenir «sous» l'eau ou en rivière. Au fil du temps, les missions ont évolué. Le nombre des engagements a augmenté, notamment avec le récent engouement pour les activités aquatiques comme le stand-up paddle. Les lacs sont très fréquentés, avec une présence policière accrue.

La collaboration intercantonale existe en outre depuis les années 1980, dans la formation notamment. La police cantonale fribourgeoise s'occupe aujourd'hui de son territoire sur le lac de Neuchâtel toute l'année. Le territoire neuchâtelois est quant à lui couvert une semaine sur deux par la Police fribourgeoise et la Police vaudoise. Début juillet, la police du lac fribourgeoise avait déjà une actualité. Elle avait alors inauguré un nouveau bâtiment opérationnel à Portalban, sa base pour le lac de Neuchâtel. (ats/nxp)

Créé: 12.09.2019, 17h28

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...