Le plan d'affectation de Lavaux mis à l'enquête

VaudDurant un mois, le plan d'affectation cantonal de Lavaux concernant les secteurs hors des zones à bâtir est mis à l'enquête.

Le PAC Lavaux a été élaboré par le Service du Département territorial (SDT) selon un processus participatif.

Le PAC Lavaux a été élaboré par le Service du Département territorial (SDT) selon un processus participatif. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le canton de Vaud met à enquête publique de mercredi jusqu'au 26 septembre le plan d'affectation cantonal (PAC) Lavaux. Le projet transcrit et précise les principes de protection prévus par la loi Lavaux pour les territoires hors des zones à bâtir.

Révisée en 2014 suite à l'acceptation du contre-projet du Conseil d'Etat à l'initiative «Sauver Lavaux III», la loi Lavaux impose l'élaboration d'un plan d'affectation cantonal dans un délai de 5 ans. Présenté mardi à la presse dans les délais, «il précise les principes de protection de Lavaux», a déclaré la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro.

Le PAC Lavaux a été élaboré par le Service du Département territorial (SDT) selon un processus participatif. «Nous avons travaillé avec l'ensemble des milieux concernés, communes, représentants de la viticulture, de l?agriculture, du tourisme et associations environnementales.»

Compromis vaudois

«Il a fallu trouver un juste milieu parmi ces intérêts divergents», a relevé la cheffe du Département du territoire et de l'environnement. «C'est donc un compromis bien vaudois. Chacun a dû lâcher du lest. Mais nous sommes d'avis que chacun peut s'y retrouver».

Le PAC va harmoniser dans un même cadre légal le territoire partagé par dix communes sur une superficie de 1283 hectares. Le périmètre concerné comprend les territoires hors des zones à bâtir de Bourg-en-Lavaux, Chardonne, Chexbres, Corseaux, Corsier, Jongny, Lutry, Puidoux, Rivaz et Saint-Saphorin.

Douze zones

Le document définit notamment douze zones d?affectation. Il précise, pour chacune, les usages possibles du sol, les éléments qui doivent être protégés et les possibilités de construction.

Objectif: préserver au maximum les terres viticoles et agricoles, ainsi que les éléments constitutifs de l'identité du site, comme par exemple les escaliers et les murets. Le tout en permettant aux acteurs économiques de pratiquer leurs activités dans de bonnes conditions. «Nous sommes dans de la dentelle fine», a souligné la ministre.

Inconstructible

Le périmètre est inconstructible, à quelques exceptions près dûment réglementées, comme les capites de vignes ou des installations nécessaires à l'exercice de la viticulture, a expliqué Pierre Imhof, chef du SDT. Les nouvelles constructions restent possibles dans les zones urbanisées: les communes ne sont pas amputées des zones à bâtir. Ce qui devra être dézoné le sera par leurs soins, a-t-il précisé.

Le tourisme sera toujours possible, mais dans des zones spécifiques. Il n'y aura pas de déferlement de cars de touristes chinois, relève Jacqueline de Quattro.

Information du public

Durant la période de mise à l'enquête, le plan, le règlement et le rapport d'aménagement sont à disposition du public dans les greffes des communes concernées, au Bureau technique intercommunal de Jongny, Chardonne, Corsier et Corseaux ainsi qu?au SDT à Lausanne.

Le SDT organise par ailleurs quatre permanences les 29 août, 5, 12 et 19 septembre de 16h à 19h dans ses locaux. Une séance publique d'information aura lieu le 3 septembre à 19h30 à la grande salle de Puidoux. Enfin, l'ensemble des documents et informations, dont une carte interactive de présentation du PAC, sont disponibles sur le site du canton.

Le dernier mot au Parlement

Les oppositions et remarques éventuelles peuvent être transmises par courrier aux communes concernées et au SDT qui les traitera. Ce dernier s'attend à de nombreuses oppositions: on n'agit pas sur 1283 hectares sans provoquer de nombreuses réactions, a noté Pierre Imhof.

Le Conseil d'Etat transmettra un projet final au Grand Conseil, qui aura la charge d'approuver la planification. L'entrée en vigueur du PAC Lavaux est attendue courant 2021. Il abrogera alors les plans d'affectation communaux en vigueur sur le territoire qu'il couvre. (ats/nxp)

Créé: 27.08.2019, 10h35

Articles en relation

Les Vaudois disent Non à «Sauver Lavaux»

Paysage Les votants vaudois adressent un Non clair à Franz Weber et son initiative «Sauvez Lavaux III». Elle recueille moins de 30% de suffrages favorables. Plus...

«Le contre-projet n'est pas qu'une révision cosmétique»

Sauver Lavaux III Les Vaudois se prononceront le 18 mai sur le contre-projet du gouvernement. Trois conseillers d'Etat ont défendu le texte mardi, estimant qu'il préserve le dynamisme de la région. Plus...

«Sauver Lavaux III»: communication officielle «tendancieuse»

Votation cantonale Les partisans de l'initiative «Sauver Lavaux III» ne goûtent pas la communication envoyée à la population par le Conseil d'Etat vaudois en vue de la votation du 18 mai. Plus...

Les Vaudois appelés à voter une 3e fois sur «Sauver Lavaux»

Votation 18 mai Pour la troisième fois, les Vaudois se rendront aux urnes pour se prononcer sur la sauvegarde de Lavaux. Ils voteront le 18 mai sur une nouvelle initiative de Franz Weber. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Berne: les poussins ne seront plus broyés mais gazés
Plus...