Objets de la FEVI vendus comme de petits pains

AigleLes articles ayant servi à l'organisation de la Fête des vignerons ont été rachetés par des fans assoiffés de souvenirs, ce week-end.

La vente des objets de la FEVI a rapporté environ 250'000 francs.

La vente des objets de la FEVI a rapporté environ 250'000 francs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La vente des objets de la Fête des vignerons a fait un tabac de vendredi à dimanche à Aigle (VD). Plus de 2400 visiteurs se sont rendus sur place pour acquérir un souvenir de la grande manifestation veveysanne. Tout a disparu.

«La vente publique a été un grand, beau succès», a déclaré dimanche Marie-Jo Valente, porte-parole de la Fête des vignerons. La quasi-totalité des milliers d'objets à disposition a disparu.

De verres de la Fête à la grosse courge du spectacle en passant le mobilier des Terrasses de la Confrérie, le boeuf de la Saint-Martin, les tables et paniers de la noce ou encore costumes, échalas et petits chevaux, petits et gros objets ont trouvé preneur.

Vendredi, jour réservé aux acteurs-figurants, ils ont été 1500 à venir chercher un petit morceau emblématique de leur fête, ce qui a quelque peu dégarni les rayons. Cela a également donné lieu à de nombreuses rencontres, a glissé Mme Valente. Samedi et dimanche, 600 personnes, respectivement 300, ont fait le déplacement.

Quant au produit de la vente, les organisateurs l'estiment à environ 250'000 francs desquels il faut soustraire les charges. «C'est un peu plus du double que ce qu'on avait imaginé», s'est réjoui Mme Valente. (ats/nxp)

Créé: 29.09.2019, 20h09

Articles en relation

La Fête des Vignerons aura besoin de deniers publics

Déficit Le manque à gagner de la dernière édition de la manifestation qui se déroule tous les vingt ans devrait avoisiner les 16 millions. Un plan de soutien est lancé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La débâcle du PLR
Plus...