Un master en médecine à l'Université de Fribourg

Formation Face à la pénurie de médecins de famille dans le canton de Fribourg, l'établissement inaugure un nouveau cursus à la rentrée.

Dès cet automne, ils seront 40 à entamer leur cursus à l'Université de Fribourg.

Dès cet automne, ils seront 40 à entamer leur cursus à l'Université de Fribourg. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Université de Fribourg propose désormais un master en médecine humaine. Inaugurée officiellement vendredi, la filière réunira 40 étudiants dès la rentrée universitaire de cet automne.

Ce master a été créé pour répondre à la pénurie de médecins de famille dans le canton, rappelle l'Université de Fribourg dans un communiqué. Avec 0,61 praticien pour 1000 habitants, Fribourg pointe en effet à l'avant-dernière place des cantons suisses, selon les chiffres de 2017 de l'Observatoire de la santé.

Le projet est mené en collaboration avec l'Hôpital fribourgeois (HFR) et le Réseau fribourgeois de santé mentale (RFSM). Il a été validé en 2016 par le Conseil d'Etat et le Grand Conseil, qui a voté un crédit d'engagement de 33 millions de francs portant jusqu'en 2022.

A moyen terme, le coût annuel de fonctionnement de ce master est estimé à un peu moins de 6 millions de francs, précise l'Université de Fribourg. D'ici 2020, une soixantaine de postes en équivalent plein temps devrait être créée, dont huit de professeurs.

Trois ans d'études

Dès cet automne, ils seront 40 à entamer leur cursus dans un nouveau bâtiment sur le site de l'HFR. Leur formation, d'une durée de trois ans, les mènera vers l'examen fédéral de médecine humaine. «Cette coloration médecine de famille amènera les étudiants au même diplôme en médecine humaine que dans les autres facultés de médecine suisses», précise l'Université de Fribourg.

Les études prendront différentes formes. Une durée «particulièrement élevée» de stages dans des cabinets de médecins de famille est notamment prévue, poursuit le communiqué. De nombreux enseignements dispensés par des médecins de premier recours, exerçant parallèlement en cabinet, seront également dispensés.

L'inauguration officielle du master s'est déroulée vendredi après-midi dans les locaux des futurs étudiants, en présence de personnalités politiques du canton et de cadres des institutions concernées. Les conseillers d'Etat Anne-Claude Demierre, Jean-Pierre Siggen et Didier Castella, également président par intérim de l'HFR, ont notamment prononcé des allocutions. (ats/nxp)

Créé: 13.09.2019, 16h17

Articles en relation

Relève assurée pour la médecine de famille

Suisse Le métier de généraliste enthousiasme à nouveau les jeunes médecins, après des années de pénurie. Plus...

La pharma «sponsorise» les voyages des étudiants

Uni Berne Des étudiants en médecine ont financé leur séjour de fin d'études en invitant des entreprises pharmaceutiques à leur présenter leurs produits. Plus...

Nouveau centre pour les enjeux de santé publique

Vaud Plusieurs sites romands de médecine seront regroupés à Lausanne en un seul lieu, appelé Unisanté. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...