La lynx «Toundra» revient empaillée à La Garenne

Morte l’an dernier, la célèbre femelle a une vraie valeur scientifique. Elle sera aussi un outil pédagogique pour les écoliers.

La lynx

La lynx "Toundra" a retrouvé une place au zoo de la Garenne. Image: Christian Brun

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Après une année et demie d’absence, Toundra est de retour au parc zoologique La Garenne. La célèbre femelle lynx a été rapatriée jeudi à Le Vaud par les responsables du Musée cantonal de zoologie. C’est là, à Lausanne, qu’elle a été empaillée après son décès, l’an dernier, des suites d’une tumeur. L’animal appartient formellement au musée, mais il est «en prêt pour une durée indéterminée» à La Garenne.

«Toundra a une valeur sentimentale importante pour nous», indique Michel Gauthier-Clerc, directeur du zoo. C’est en effet le parc animalier qui avait recueilli le lynx orphelin, à l’âge de 6 mois, en 2001. La mère avait été tuée par un braconnier dans la région de Gilly. Faible et amaigrie, Toundra avait été capturée peu de temps après à Longirod par le Service de la faune. Des dizaines de milliers de personnes sont venues l’admirer pendant les quinze ans qu’elle a passés ensuite à La Garenne.

Aujourd’hui décédée, Toundra garde une valeur scientifique indéniable aux yeux des spécialistes. Le lynx présente en effet l’avantage d’avoir un pedigree connu. «Nous savons où elle est née et quelle est la date de son décès. C’est loin d’être le cas pour tous les spécimens répertoriés en Suisse», note Olivier Glaizot, conservateur au Musée cantonal de zoologie. Les tissus prélevés au moment de l’empaillage ont aussi permis d’enrichir les collections génétiques du musée. «A l’avenir, ce matériel pourrait être très utile lors de nouvelles études scientifiques sur les populations de lynx», souligne le conservateur.

A La Garenne, Toundra ne sera pas vraiment visible au public. Elle servira surtout d’outil pédagogique qui permettra de parler des lynx aux écoliers. Ces félins ont été réintroduits en Suisse à partir de 1971, avec des spécimens venant des Carpates slovaques. Ils ont réussi maintenant à s’établir de nouveau dans les montagnes du Jura. (TDG)

Créé: 14.09.2017, 18h05

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Ignazio bat Maudet
Plus...