Passer au contenu principal

Licenciements à la Loterie Romande: «Scandaleux»

Le député vaudois Michel Miéville critique la reprise d’opérations informatiques par une société basée en Pologne. Le directeur de la LoRo s’explique.

Le député vaudois Michel Miéville (UDC) ne mâche pas ses mots: «C’est tout à fait scandaleux.» Il réagit ainsi à l’annonce du transfert de certaines activités informatiques de la LoRo au centre de calcul européen de la société International Game Technology (IGT), basé en Pologne. Au total, 10 collaborateurs sur les 70 employés par le secteur spécialisé de la LoRo sont touchés. Quatre d’entre eux ont été licenciés, un partira à la retraite et cinq autres retrouveront un autre poste au sein de l’institution.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.