«Juliette» sera la candidate de la Grève du climat

Canton de Vaud«Juliette» a été tirée au sort par les militants de la Grève du climat en prévision de la complémentaire au Conseil d'Etat vaudois du 9 février.

Sept candidats s'étaient déclarés intéressés à représenter la Grève du climat lors de la complémentaire au Conseil d'Etat vaudois du 9 février.

Sept candidats s'étaient déclarés intéressés à représenter la Grève du climat lors de la complémentaire au Conseil d'Etat vaudois du 9 février. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les militants de la Grève du climat ont tiré au sort mercredi soir le nom de la personne qu'ils lanceront dans la complémentaire au Conseil d'Etat vaudois du 9 février. Ce sera «Juliette», mais la candidature sera collective et participative, promettent-ils.

Pour l'heure, on ne connaît ni son nom de famille, ni son âge, ni son profil. Mais Juliette, qui n'était d'ailleurs peut-être même pas dans la salle mercredi soir, sera chargée de défendre la position commune de la Coordination climat Vaud, qui compte une centaine de personnes.

Sept d'entre eux s'étaient déclarés intéressés à participer à cette démarche et leurs noms - déposés dans un bocal - ont été tirés au sort l'un après l'autre. Le premier nom sur la liste sera celui qui sera inscrit sur le bulletin électoral. Mais Juliette ne sera pas plus médiatisée que les autres volontaires, demandent-ils.

Dépersonnaliser

«Nous voulons dépersonnaliser un maximum cette élection», a expliqué un des membres de la Grève du climat. A ses yeux, ce tirage au sort est aussi une critique du système politique et médiatique. «Nous voulons investir cette démocratie, débattre. On va poser des questions de fond», ajoute un autre militant.

Pour tous les participants, l'essentiel est de donner une visibilité supplémentaire à l'urgence climatique et sociale. Ils exigent que la Suisse prenne des mesures pour atteindre un bilan net des émissions de gaz à effet de serre nul en Suisse d'ici à 2030. «On est en train d'élaborer un plan climat au niveau national», ont-ils rappelé.

Ils n'ont pas de programme politique tout prêt. «Nous ne sommes pas un parti. Le plan climat comprend des valeurs, par exemple de justice sociale», a précisé un membre. Rendre compte de l'urgence climatique est leur «priorité absolue», mais ils soutiennent aussi les revendications de la grève féministe, par exemple.

Dépasser un carcan

L'assemblée a réuni une petite trentaine de participants et s'est déroulée sur un mode assez particulier. Les journalistes ont été priés de signer à l'entrée une charte où ils s'engageaient à ne pas personnaliser leurs comptes-rendus sur cette candidature. «L'idée est de dépasser le carcan de la personnalisation» a expliqué un militant.

La soirée a commencé par un exposé sur les méthodes participatives et le tirage au sort, qui est pratiqué depuis la Grèce antique. L'orateur, doctorant en sciences politiques, a présenté brièvement des expériences au Canada, au Mexique ou en France, par exemple.

L'élection complémentaire au Conseil d'Etat vaudois se disputera le 9 février. Le dépôt des listes est agendé au 23 décembre. Adoubée par son parti, la PLR payernoise Christelle Luisier est la grande favorite dans cette élection. Elle devra affronter une candidature collective un peu particulière. (ats/nxp)

Créé: 11.12.2019, 21h54

Articles en relation

Le groupe Grève du climat élabore son plan d'action

Suisse Les militants de la Grève du climat estiment que la Suisse doit atteindre un bilan carbone neutre d'ici 2030. Ils sollicitent des experts pour trouver des solutions concrètes. Plus...

SolidaritéS Vaud soutient la Grève du climat

Élection du 9 février Le parti de gauche radicale a décidé de se joindre au mouvement de la Grève du climat, qui présentera une candidature dans la course à la succession de Jacqueline de Quattro (PLR). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus: les courbes s'aplanissent
Plus...