Un joli saut dans le passé pour les 100 ans du Nyon-Saint-Cergue-Morez

Saint-CergueLes festivités ont permis de faire revivre, en costumes d’époque, un siècle d’existence du «petit train rouge».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La vedette ce dimanche, peut-être davantage que Patrick Juvet venu se produire pour le centenaire de la ligne ferroviaire Nyon-Saint-Cergue-Morez, c’était elle: une automotrice qui assurait le service en 1918, avec ses bancs en bois, ses loupiotes de cuivre et ses filets à bagages tressés. Et c’est en costumes d’époque que les comédiens et les musiciens ont fait revivre le siècle d’existence du «petit train rouge».

C’est en effet le 12 juillet 1916 que la ligne a été ouverte à Saint-Cergue, après quatre années de travaux. L’année suivante, elle était prolongée jusqu’à La Cure. En 2015, le Nyon-Saint-Cergue-Morez a transporté 1,2 million de passagers.

Créé: 11.07.2016, 08h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Hong Kong: un pays, deux systèmes
Plus...