Passer au contenu principal

ValaisLes francs-maçons dans le viseur des députés

Les magistrats et le ministère public valaisans devront annoncer leur appartenance à une loge maçonnique. Le Grand Conseil en a décidé ainsi vendredi.

(Photo prétexte)
(Photo prétexte)
Keystone

Le Grand Conseil a suivi l'UDC, vendredi. Le parti agrarien a réclamé des bases légales pour imposer aux magistrats de l'ordre judiciaire et du ministère public l'obligation d'annoncer leurs liens d'intérêts ainsi que leur éventuelle appartenance à une société secrète. Le Conseil d'Etat a accepté la motion, «par égalité de traitement avec les membres du gouvernement».

La motion a été entérinée vendredi par le Grand Conseil par 71 voix contre 46 et 3 abstentions. Elle a toutefois été combattue par le PLR et la gauche.

«Il y a eu débat»

Les deux partis s'étaient déjà opposés en septembre dernier à une telle obligation pour les députés, avec succès. Ils ne contestent pas la transparence, mais la violation de la sphère privée et la stigmatisation.

Un bug informatique a permis à certains députés attentifs de voir que le Conseil d'Etat s'était tout d'abord opposé à une telle obligation. «Il y a en effet eu débat», a admis Jacques Melly.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.