Passer au contenu principal

L'EPFL accueillera un nouveau bâtiment pour la RTS

La SSR fera construire un nouveau centre «transmédia» sur le site de l'EPFL à Écublens.

Le projet Campus sera financé à moitié par la vente du site de la radio de La Sallaz.
Le projet Campus sera financé à moitié par la vente du site de la radio de La Sallaz.
Keystone

La réorganisation de la RTS à Lausanne se précise. Le conseil d'administration de la SSR a validé vendredi le crédit pour la construction d'un nouveau centre «transmédia» sur le site de l'EPFL à Ecublens. Le transfert du secteur Actualité n'est pas encore tranché.

Cette construction est nécessaire en raison du vieillissement des bâtiments de La Sallaz pour la radio à Lausanne, de Meyrin (GE) ainsi que du studio TV du quai Ansermet à Genève. «Ce projet est important pour toute la Suisse romande», explique Gilles Marchand, directeur général de la SSR, cité dans le communiqué de la SSR.

Le crédit de construction du projet Campus s'élève à 120 millions de francs. A cela s'ajouteront les coûts des équipements et aménagements techniques qui font partie des investissements technologiques ordinaires de la RTS.

Polyvalent

Ce centre sera parfaitement adapté à la production des contenus de la RTS, audio comme vidéo. Il offre aussi des possibilités de collaboration entre la RTS, les universités et hautes écoles. La construction d'un nouveau bâtiment polyvalent est en outre plus avantageuse qu'une rénovation, incluant la délocalisation temporaire des activités.

Le nouveau bâtiment permettra à la RTS de réduire globalement ses surfaces de 25% et de diminuer ses charges d’exploitation de plus de 3 millions de francs par année. La vente du site de la radio de La Sallaz au canton de Vaud couvre à elle seule près de 50% de l’investissement consenti pour la construction.

«Avec cette décision, nous garantissons l’équilibre des investissements entre les différentes régions linguistiques du pays, pour le maintien d’une SSR décentralisée et efficiente», selon Jean-Michel Cina, président du conseil d’administration de la SSR.

Convergence média

La construction de ce nouveau centre de production transmédia (radio, TV et multimédia) s’inscrit dans la stratégie de la SSR visant la convergence des médias. Des activités seront maintenues sur les deux sites de Genève et Lausanne.

La répartition précise des activités de la RTS d’ici 2024/2025 est en train d'être définie dans le cadre d’une démarche avec les équipes concernées. Le Conseil d’administration a entendu les partenaires sociaux (SSM) à ce sujet et pris connaissance de leurs recommandations, précise le communiqué.

Genève provisoirement soulagée

Vendredi, le Conseil d'Etat s'est montré satisfait du report de la décision concernant le département Actualité. «La SSR a manifestement été sensible aux arguments du gouvernement genevois visant à préserver les emplois en gardant une activité forte et diversifiée à Genève», écrit-il dans un communiqué.

Cette volonté constitue une garantie quant à la diversité de l’information, à l'heure où une tendance à son homogénéisation est observée, poursuit le gouvernement genevois. C'est un bon signal de la part de la SSR pour une couverture de qualité des enjeux cantonaux. Le canton restera cependant très attentif, dans les mois qui viennent, à ce que la répartition des activités entre les sites de Genève et Lausanne reste équilibrée, notamment dans le domaine de l'actualité.

La perspective du déménagement à Lausanne avait suscité une levée de boucliers dans le landerneau genevois. En mai, le Grand Conseil avait demandé à l'Assemblée fédérale d'intervenir en faveur d'un meilleur équilibre des activités audiovisuelles de la RTS en Suisse romande. Mais le Parlement fédéral avait décliné. En octobre, le Conseil d'Etat genevois s'était lui adressé par écrit au conseil d'administration de la SSR.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.