Claude D. recourt encore une fois au TF

VaudL'assassin de la jeune Marie n'a pas décidé de baisser pavillon. Il ne veut pas de l'internement ordinaire.

Claude D. a été condamné à la prison à vie et à un internement simple, en appel.

Claude D. a été condamné à la prison à vie et à un internement simple, en appel. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Claude D., l'assassin de Marie, recourt à nouveau au Tribunal fédéral (TF). Il conteste l'internement ordinaire prononcé jeudi dernier par le Tribunal cantonal vaudois, mais il reste condamné à la prison à vie.

Sans surprise, Claude D. a chargé son avocate, Me Véronique Fontana, de recourir au TF. C'est son deuxième recours auprès de la Haute Cour. En mars dernier, le TF avait annulé l'internement à vie, considérant que les experts divergeaient sur l'incurabilité à vie du condamné qui est aujourd'hui âgé de 42 ans. Le TF avait alors renvoyé le dossier devant le Tribunal cantonal, qui a décidé jeudi dernier de prononcer un internement ordinaire. C'est contre cette décision que Claude D. recourt désormais.

Discrétion

Les parties restent discrètes sur leurs intentions concernant la suite de la procédure. La semaine dernière, devant la Cour cantonale, son avocate avait plaidé les mesures thérapeutiques institutionnelles en lieu et place de l'internement. A ses yeux, Claude D. est gravement malade mentalement. Il convient, dès lors, de le soigner et de lui laisser «une lueur d'espoir».

Le procureur général Eric Cottier a «pris acte» de l'annonce du recours «alors même que les parties ne disposent pas encore des considérants de l'arrêt cantonal», a-t-il indiqué mardi à Keystone-ATS. Il ne fait aucune déclaration supplémentaire.

Me Jacques Barillon, avocat de la famille de Marie, n?est pas surpris par ce recours. Cette nouvelle étape «signifie que la famille de Marie va devoir continuer de souffrir». «S?il restait à démontrer que Claude D. se situe au-delà de la limite du mal, c?est fait».

Pour mémoire, Claude D. a été condamné une première fois en 2000 à 20 ans de prison pour le meurtre de sa petite amie. Alors qu'il est aux arrêts domiciliaires - avec un bracelet électronique à la cheville - il enlève Marie à la sortie de son travail, à Payerne (VD). Après un long huis clos dans sa voiture, il la tue durant la nuit du 13 au 14 mai 2013 dans une forêt près de Châtonnaye (FR). (ats/nxp)

Créé: 02.10.2018, 13h11

Dossiers

Articles en relation

Claude D. est condamné à l'internement ordinaire

Meurtre de Marie Après l'annulation de son internement à vie, Claude D. est condamné ce jeudi par le Tribunal cantonal vaudois à un internement ordinaire. Plus...

L'assassin de Marie de retour devant le tribunal

Vaud Claude D. sera face à la Cour d'appel pénale du Tribunal cantonal vaudois, les 27 et 28 septembre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Chinois exportent à nouveau
Plus...