Le CHUV revoit son unité de dégrisement

Lausanne Les quatre lits sous surveillance destinés à la prise en charge des patients alcoolisés vont être supprimés, en raison de leur sous-occupation. La permanence aux urgences est maintenue.

L'unité d'alcoologie d'urgence du CHUV est constituée de quatre lits mis à disposition pendant la journée les samedis et dimanches.

L'unité d'alcoologie d'urgence du CHUV est constituée de quatre lits mis à disposition pendant la journée les samedis et dimanches. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Inaugurée en avril 2015, l'unité d'alcoologie d'urgence du CHUV est sous-occupée et va être redimensionnée. Dès le 1er août, les quatre lits destinés aux jeunes patients alcoolisés seront fermés. Les prestations sont en revanche maintenues aux urgences.

Le bilan établi après deux ans d'activité montre qu'une majorité des jeunes patients arrivant aux urgences pour alcoolisation aiguë nécessitent des soins spécifiques, qui ne permettent pas de les transférer à l'unité d'alcoologie d'urgence, souligne le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) mardi dans un communiqué.

20% à 30% des cas

La structure ne correspond pas aux besoins. «Elle n'est utilisée que pour 20% à 30% des cas seulement», a expliqué mercredi à l'ats le professeur Jean-Bernard Daeppen, chef du Service d'alcoologie.

«On a constaté que les patients sont soit trop malades pour être transférés dans cette unité faiblement médicalisée, soit pressés de quitter les urgences car leur état est satisfaisant après des traumatismes mineurs, par exemple», a-t-il relevé.

Permanence renforcée

En conséquence, les quatre lits, sous surveillance médicale et infirmière de l'unité, ne seront plus mis à disposition. Après plusieurs redimensionnements depuis son ouverture, ils étaient encore ouverts de jour les samedis et dimanches.

La permanence médicale assurée au Service des urgences le weekend par le service d'alcoologie du CHUV est maintenue. Elle prévoit de renforcer les mesures de prévention auprès des jeunes qui représentent un quart des admissions aux urgences pour alcoolisation aiguë. Il s'agira également d'identifier ceux qui devront être pris en charge à plus long terme.

L'offre mise en place l'automne dernier pour des patients nécessitant une prise en charge hospitalière de quelques jours est également maintenue. Il s'agit de deux lits de crise dans l'unité hospitalière du Service d'alcoologie réservés aux personnes en général plus âgées et alcoolo-dépendantes qui ont besoin d'une surveillance médicale plus longue.

Adaptation si nécessaire

Ces aménagements permettront d'améliorer l'efficacité du système tout en maintenant les prestations de prévention et de prise en charge de l'alcoolisation aiguë auprès des jeunes et adultes alcoolo-dépendants. Le dispositif pourra être adapté le cas échéant si la situation devait évoluer.

Inaugurés en 2015, les quatre lits de l'unité visaient à décharger les urgences des cas d'alcoolisation massive, notamment des bitures express chez les jeunes. Le projet faisait suite à une interpellation au Grand Conseil vaudois. (ats/nxp)

Créé: 04.07.2017, 12h38

Articles en relation

L'unité de dégrisement du CHUV redéfinit sa cible

Biture express Le service de l'hôpital vaudois était sous-occupé depuis sa création en avril 2015. Plus...

Une unité de dégrisement va naître au CHUV

Santé Les personnes victimes d'alcoolisations aiguës seront désormais prises en charge dans une structure médicalisée au CHUV. Le projet-pilote sera testé durant six mois. Plus...

Chantier lancé pour l'unité du CHUV et des HUG

Bussigny (DV) Une plateforme logistique commune aux deux hôpitaux va être construite sur un terrain situé à Bussigny (VD), d'ici l'automne 2018. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...