La campagne de pub du «troll» est suspendue

La Chaux-de-Fonds (NE)Le faux piratage de la page du site internet de la Ville de La Chaux-de-Fonds (NE) n'avait pas été du goût de tout le monde.

La Ville de La Chaux-de-Fonds avait dû s'expliquer après les faits.

La Ville de La Chaux-de-Fonds avait dû s'expliquer après les faits. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Ville de La Chaux-de-Fonds suspend sa campagne pour tordre les clichés sur la Métropole horlogère. La polémique sur le faux piratage informatique a suscité un vif débat devant le législatif de la commune des Montagnes neuchâteloises.

La deuxième phase de la campagne, prévue pour la fin de l'année, doit faire l'objet d'une réflexion. D'où une suspension. Le budget total se monte à 150 000 francs, a indiqué mercredi sur les ondes de RTN la conseillère communale Sylvia Morel. «En général, quand on démarre une campagne, on ne peut pas faire quelques mois, puis plus rien».

Images négatives

Au-delà, la magistrate PLR, en charge des finances et de l'économie, estime que la campagne lancée autour de la mi-janvier ne constitue pas un échec. «Nous avons atteint quelque 480 000 personnes, sur 180 000 habitants que compte dans le canton. Nous avons été vus par beaucoup de gens qui n'habitent pas le canton de Neuchâtel».

Pour mémoire, un faux troll avait distillé sur les comptes des réseaux sociaux de la Ville de La Chaux-de-Fonds des informations pour se moquer des préjugés. Les autorités avaient dans la foulée dit avoir voulu s'attaquer aux images négatives qui collent à la cité. La campagne initiale a coûté 78 600 francs jusqu'ici.

Séance houleuse

La séance du Conseil général de mardi soir a par ailleurs donné lieu à un débat nourri sur la question. Mis à part le PLR et les Verts qui ont soutenu la démarche, les autres partis du législatif avaient déposé des interpellations pour signaler, avec vigueur parfois, PS et UDC en tête, leur incompréhension, voire leur colère.

Il a été question notamment de créer un service de l'économie communal pour participer à l'attrait de la ville. Ces dernières années, la commune de La Chaux-de-Fonds a perdu plusieurs centaines d'habitants. Après être remontée à 39 000, sa population est ainsi repassée sous la barre des 38 000. (ats/nxp)

Créé: 05.02.2020, 17h46

Articles en relation

La Chaux-de-Fonds secoue son action sociale

Canton de Neuchâtel Les mesures de réorganisation décidées par l'exécutif chaux-de-fonnier se traduisent par le départ du chef de service de l'action sociale, dont le poste est mis au concours «immédiatement». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...