Ils se bâillonnent pour dénoncer les expulsions

AsileDes défenseurs du droit d'asile ont manifesté mardi à Lausanne contre la «machine à expulser» les requérants déboutés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une quinzaine de défenseurs de l'asile se sont enchaînés et bâillonnés mardi dans les locaux du Département vaudois de l'économie, à Lausanne. Cette action symbolisait leur opposition aux renvois des requérants d'asile. Ils ont dénoncé une «machine à expulser».

Le collectif R a critiqué la pratique vaudoise, qui fait une «application féroce et inhumaine» des directives de Berne pour expulser les personnes déboutées de l'asile, écrit-il. A la veille de la Journée internationale des réfugiés, il souhaitait «montrer ce que les requérants déboutés subissent dans un silence total».

L'aide d'urgence permet juste de ne pas mourir de faim. Dans les centres, la majorité des personnes sont des déboutés de l'asile. Certains depuis huit, douze, 18 ou 22 ans, expliquent les militants.

Une enquête sur la «machine à expulser»

Sous contrôle constant du Service de la population (SPOP), les personnes déboutées attendent avec angoisse la prolongation du «papier blanc», l'accusé de réception qui atteste de leur présence dans le canton. Mais même prolongé, ce papier n'est pas assurance de tranquillité, explique le collectif.

Philippe Leuba, le conseiller d'Etat en charge de l'asile, était en déplacement à l'étranger, lors de l'action de mardi dans ses locaux. Le collectif va demander au Grand Conseil de se pencher sur les pratiques vaudoises en matière d'accueil et de renvoi. Il réclame l'ouverture d'une enquête parlementaire sur cette «machine à expulser». (ats/nxp)

Créé: 19.06.2018, 12h42

Articles en relation

Moins de demandes d'asile en Suisse

Immigration Les requêtes enregistrées pour demander l'asile en Suisse ont reculé de 14% au premier trimestre. Plus...

Berne: manifestation pour «un véritable droit d'asile»

Suisse Quelque 2000 personnes ont défilé dans la capitale fédérale à l'occasion de la manifestation nationale «Entre nous pas de frontières». Plus...

Un centre de renvoi de requérants ouvrira à Prêles

Berne Ce centre du Jura bernois, qui sera opérationnel en mars 2019, pourrait accueillir jusqu'à 450 demandeurs d'asile en situation de renvoi. Plus...

L'asile, un marché que s'arrachent les cabinets

Suisse PricewaterhouseCoopers (PwC) prépare une offre dans le domaine en Suisse et il pourrait être concurrencé par McKinsey. Plus...

Les Erythréens manifestent contre l'asile

Suisse Un rassemblement sur la Place fédérale dénonçait vendredi le durcissement de la politique d'accueil des réfugiés érythréens. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...