«Bilan positif» pour les navettes autonomes à Sion

ValaisLes bus sans chauffeurs de CarPostal ont transporté plus de 21'500 personnes après une année d'exploitation.

L'expérience se poursuivra au moins jusqu'au 31 octobre prochain.

L'expérience se poursuivra au moins jusqu'au 31 octobre prochain. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les deux petits bus jaunes qui roulent sans chauffeur à travers le centre de la ville de Sion ont circulé 312 jours en une année et parcouru plus de 4500 kilomètres. Soit la distance qui sépare la Suisse de l'Egypte, illustre CarPostal jeudi dans un communiqué. En moyenne, ils ont roulé à 6km/h, parcourant une distance de 1,5 km en un quart d'heure environ. «En cas de fortes chutes de neige, leur utilisation s'avère, à l'heure actuelle, encore impossible», précise CarPostal.

Sans volant ni chauffeur et offrant onze places assises, ils disposent d'un accompagnateur qui doit notamment contourner en mode manuel certains obstacles, comme des voitures mal garées. Ces dernières constituent 80% de ses interventions, précise CarPostal.

Objectif «gare»

Souvent sceptiques avant de monter à bord, les voyageurs sont «la plupart du temps très positifs après le voyage». Selon CarPostal, les plus de 55 ans sont souvent enthousiastes et les moins de 20 ans «s'installent spontanément dans le véhicule et voyagent naturellement comme s'il s'agissait d'un car postal classique».

Sur les plus de 21'500 voyageurs transportés, «plusieurs milliers sont venus exprès du reste de la Suisse et de l'étranger». Les navettes autonomes ont également attiré «de nombreuses entreprises suisses et étrangères, ainsi que de nombreuses institutions publiques intéressées à tester sur place cette technologie».

CarPostal et ses partenaires du Mobility Lab (la Ville de Sion, le canton du Valais, l'EPFL, la HES-SO Valais et La Poste), étudient la possibilité de prolonger l'expérience au-delà de la fin octobre 2017, sans vouloir donner pour l'heure de calendrier plus précis. Ils souhaitent aussi étendre l'itinéraire des navettes en ville de Sion. Une demande pour relier la gare a été déposée auprès de l'Office fédéral des transports, a précisé à l'ats Valérie Gerl, porte-parole de CarPostal.

Collision et suspension

En une année, l'exploitation des navettes a dû être suspendue en septembre 2016 durant deux semaines après la collision de l'une d'entre elles avec le hayon ouvert d'un véhicule de livraison garé. L'accident n'a pas fait de blessés mais des dégâts matériels. A la suite de cet incident, des ajustements ont été effectués. Par exemple, la marge de sécurité dans les virages a été augmentée pour permettre aux véhicules de réagir de manière plus sensible et de s'arrêter plus rapidement. (ats/nxp)

Créé: 22.06.2017, 11h25

Articles en relation

Reprise des tests de navettes autonomes

Canton du Valais Après le léger accrochage d'un SmartShuttle avec un hayon, l'enquête en a révélé les causes et les tests ont pu recommencer à Sion. Plus...

Le test des navettes autonomes est suspendu

Sion La navette transportait trois personnes lorsqu'elle a heurté la porte arrière d'une camionnette de livraison. Plus...

Les navettes sans chauffeur séduisent Sion

Canton du Valais Le Smart Shuttle est un véhicule bourré de technologie pour un projet de CarPostal SA et de ses partenaires. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...