Passer au contenu principal

40 millions de plus pour les «oubliés de Berne»

Jeudi, le gouvernement valaisan a annoncé une aide financière pour les indépendants qui doivent faire face au coronavirus.

Coronavirus: la Suisse prolonge ses mesures.

Le gouvernement valaisan a décidé de venir en aide aux indépendants dont l'activité est fortement impactée par le coronavirus et qui ne reçoivent rien ou trop peu de la Confédération. Il met sur la table près de 40 millions de francs par mois.

Lors de la présentation de son premier paquet de mesures le 26 mars dernier, le Conseil d'Etat valaisan avait annoncé qu'il présenterait début avril «des solutions concrètes» pour les patrons «oubliés de Berne» et «moins bien traités que leurs employés». C'est chose faite.

Indemnité mensuelle

Ceux qui ne bénéficieront pas d'aides fédérales, soit environ 15'000 patrons en Valais, percevront une indemnité mensuelle d'un montant maximum de 4410 francs par mois (80% du bénéfice net), a détaillé Christophe Darbellay, en charge du département de l'économie et de la formation. II s'agit d'indépendants dont l'activité n'a pas cessé mais a fortement ralenti en raison du coronavirus.

Le paiement se fera via la caisse cantonale de compensation en collaboration avec le service cantonal des contributions. Le coût mensuel de la mesure est estimé à 25 millions de francs.

Mesures renouvelables

Les indépendants qui touchent un forfait de 3320 francs octroyé par le Conseil fédéral pourront toucher jusqu'à 2560 francs de plus au maximum. Ils sont environ 4500 dirigeants d'entreprises en Valais dans ce cas. Le coût mensuel de cette mesure est estimé à 11,5 millions de francs.

A cela s'ajoute un montant de 3 millions de francs pour les cas de rigueur qui ne bénéficient ni des aides fédérales ni des aides cantonales. Au total, ce sont ainsi quelque 40 millions de francs qui s'ajoutent au 150 millions annoncés le 26 mars dernier, a souligné Christophe Darbellay.

Ces mesures sont mises en place pour le mois d'avril. Elles sont renouvelables et évolueront selon la situation.

Homes très touchés

Jeudi matin, le Valais enregistrait depuis le début de l'épidémie1485 personnes infectées au Covid-19 et 69 décès. Les Etablissements médico-sociaux (EMS) sont très touchés avec 46% des décès.

La politique d'accueil des nouveaus résidents varie d'un EMS à un autre. Pour l'heure, un seul a décidé de confiner les nouveaux arrivants, comme le fait le canton de Vaud, a indiqué la conseillère d'Etat Esther Waeber-Kalbermatten.

Dans les hôpitaux, la situation est «tendue mais sous contrôle. On s'attend encore a des semaines difficiles», a souligné la cheffe du département de la santé.

Prisons épargnées

Côté sécurité, le conseiller d'Etat Frédéric Favre a souligné que les contrôles du respect des mesures sanitaires allaient s'intensifier durant le week-end pascal. Quelque 130 policiers se déploieront sur le terrain.

Dans les prisons du canton, aucun détenu n'a pour l'heure été infecté par le virus, a souligné, satisfait, le chef du département de la sécurité, des institutions et du sport. Un espace de mise en quarantaine est d'ores et déjà prévu si un foyer d'infections devait se déclarer.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.