La foire de Lausanne réunira plus de 1000 vaches

Swiss ExpoSwiss Expo réunira, dès mercredi prochain, plus de 1000 bovidés à Lausanne. Les antispécistes ont la manifestation dans leur viseur.

Au total, près de 120 exposants seront présents à Beaulieu où quelque 24'000 visiteurs avaient afflué l'an dernier.

Au total, près de 120 exposants seront présents à Beaulieu où quelque 24'000 visiteurs avaient afflué l'an dernier. Image: @Swiss Expo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour sa 23e édition, du 9 au 12 janvier, Swiss Expo réunira plus de 1000 vaches et génisses à Lausanne. Côté nouveauté: le salon agricole débutera avec une journée en accès libre.

Journée gratuite

Le mercredi 9 janvier, le grand public pourra ainsi venir découvrir gratuitement le travail des éleveurs et les coulisses du concours international, indique le dossier de presse. Les différentes délégations seront présentes et les visiteurs pourront assister à des animations ou goûter des spécialités régionales.

Les animaux qui seront sur place sont issus des huit principales races laitières et proviennent de toute l'Europe. France, Belgique, Autriche ou encore Finlande seront représentées. C'est la première fois que des animaux de ce dernier pays prennent part à la manifestation.

Têtes blondes

L'école à la ferme accueillera en outre les enfants afin de leur en apprendre davantage sur le monde paysan. Près de 50 classes sont déjà inscrites pour des visites guidées où les têtes blondes approchent le bétail laitier et l'écurie.

Au total, près de 120 exposants seront présents à Beaulieu où quelque 24'000 visiteurs avaient afflué l'an dernier. Cette année, des reportages TV seront réalisés autour de la foire avec des interviews, des sujets sur les coulisses et des débats. Tous les concours seront par ailleurs retransmis en live streaming.

Antispécistes aux aguets

Cette année à nouveau, les antispécistes ont la manifestation dans leur viseur. Ils souhaitent pouvoir y présenter leurs revendications. «Nous avons pris contact en décembre avec la direction», indique à Keystone-ATS Fabien Truffer, porte-parole de l'association pour l'égalité animale PEA, confirmant une information de 24 heures. Une rencontre est prévue.

L'an dernier, une soixantaine de militants de la cause animale étaient venus dénoncer à Beaulieu le principe même de l'abattage et de l'exploitation des animaux. Le rassemblement avait brièvement dérapé. (ats/nxp)

Créé: 03.01.2019, 10h29

Galerie photo

Swiss expo 2018: la manif' des animalistes dérape à Lausanne

Swiss expo 2018: la manif' des animalistes dérape à Lausanne Quelques éleveurs s'en sont pris aux manifestants devant le salon agricole Swiss Expo, déchirant leurs banderoles et les insultant.

Articles en relation

La manif des animalistes dérape

Lausanne Quelques éleveurs s'en sont pris aux manifestants devant le salon agricole Swiss Expo, déchirant leurs banderoles et les insultant. Plus...

Moins de pets des vaches pour préserver la nature

Agriculture Un projet lancé dans le canton de Berne vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre par kilo de lait. 46 exploitations ont pu réduire leurs émissions de CO2. Plus...

Toujours moins de vaches laitières

Suisse La Suisse n'a plus compté aussi peu de ruminants depuis la fin des années 80, indique le service d'information agricole alémanique. Plus...

Un projet pour donner moins d’antibiotiques aux vaches

Animaux Ce programme fribourgeois s’inscrit dans la lutte contre la résistance aux antibiotiques. Plus...

Les vaches de concours ont les tétines trop gonflées

Protection des animaux Le bétail d'exposition souffre en raison d'intervalles de traite trop longs qui rendent leurs pis douloureux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Budget 2020: 590 mio de déficit prévus
Plus...