Violente déflagration sur un chantier de Morges

Canton de Vaud En raison d'une explosion sur le chantier «MorgesLac», 35 véhicules ont été endommagés par des gravats. Aucun blessé n'est à déplorer.

L'incident a eu lieu alors que les ouvriers procédaient à un test de pression.

L'incident a eu lieu alors que les ouvriers procédaient à un test de pression. Image: Morges Avenir

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une explosion est survenue vendredi peu après 14h00 sur un chantier près du lac à Morges (VD). Personne n'a été blessé, mais les projections de gravats dues à la décompression soudaine d'air comprimé ont endommagé quelque 35 véhicules stationnés à proximité.

L'incident a eu lieu alors que les ouvriers procédaient à un test de pression sur une canalisation de pompage d'eau du lac, selon les premières constatations livrées par la police cantonale dans un communiqué vendredi. Des patrouilles des police locale et cantonale ainsi que les services industriels de la ville sont intervenus.

Créé: 05.07.2019, 18h46

Articles en relation

Accident mortel lors d'une recherche de cristaux

Haut-Valais Un septuagénaire a perdu la vie après avoir chuté sur une centaine de mètres vendredi dans la région de la Furka. Plus...

Une camionnette emboutit une balayeuse

Villaz-St-Pierre (FR) Un accident s'est produit jeudi matin dans le canton de Fribourg. Un conducteur a été désincarcéré. Plus...

Un homme retrouvé mort dans le lac de Wohlen

Berne Un homme, déclaré disparu mardi après-midi, a été retrouvé mort dans un lac. La piste de l'accident est favorisée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.