Sion veut booster la mobilité électrique

ValaisLa capitale valaisanne veut se doter d'un bon réseau de bornes de recharge, proposer des incitations financières pour passer à l'électrique ainsi que d'autres mesures.

Sion a acquis trois voitures, 19 vélos et une trottinette, tous électriques.

Sion a acquis trois voitures, 19 vélos et une trottinette, tous électriques. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voitures, vélos, transports publics: Sion veut favoriser la mobilité électrique dans tous les secteurs. Cela passe par un bon réseau de bornes, des incitations financières mais aussi l'obligation d'équipements adaptés lors de nouvelles constructions.

La commune de Sion compte une trentaine de bornes de recharge électrique. Trois nouveaux emplacements sont planifiés et Energie Sion Région (esr) va installer sa première borne de recharge ultra-rapide dans une station-service, a indiqué jeudi devant la presse Philippe Varone, président de la Ville de Sion.

Besoins pris en compte

Le chef-lieu valaisan et l'esr ont brossé le portrait des différents utilisateurs potentiels (pendulaires, résidents, entreprises, administration, visiteurs et touristes) de la mobilité électrique. Ils ont «anticipé les besoins» et commencé depuis quelques années «à mettre en place les règlements et infrastructures nécessaires».

L'un des règlements prévus concerne les constructeurs: ils seront obligés d'installer des gaines techniques pour bornes de recharge lors de la construction de tout nouveau bâtiment. De tels équipements seront également prévus lors de chaque chantier sur la voie publique, a précisé Philippe Varone.

50'000 passagers pour les navettes

Pour booster la mobilité douce, la ville mise aussi sur le vélo électrique, «particulièrement bien adapté à sa taille et à sa topographie». Lors de l'achat d'un tel véhicule, la ville offre un bon de 300 francs offerts. L'action séduit puisque la demande a fortement augmenté, passant de 95 en 2107 à 130 en 2018, chiffre qu'elle devrait dépasser en 2019, a relevé le président de Sion.

La Ville se veut elle-même «exemplaire»: elle «étudie systématiquement »la solution électrique« et la privilégie lorsqu'elle est possible. Elle a acquis trois voitures, dix-neuf vélos et une trottinette, tous électriques.

Sion se profile aussi comme »laboratoire de la mobilité électrique". Son fer de lance est représenté par les navettes autonomes électriques qui circulent en ville depuis juin 2016 et ont transporté à ce jour quelque 50'0000 passagers. (ats/nxp)

Créé: 11.07.2019, 13h52

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.