Passer au contenu principal

Serge Michel, nouveau président de SOS Méditerranée Suisse

L'association a renouvelé son comité dans lequel figure notamment le fondateur de Heidi News et l'ex-procureur et député au Conseil des États, Dick Marty.

Deux ans après sa création, les membres de l’association SOS Méditerranée Suisse ont voté le renouvellement de leur comité lors d’une assemblée générale extraordinaire, le 3 octobre à Genève. Ce nouveau comité bénévole est désormais composé de Serge Michel, journaliste (Président), Samia Hurst, Bioéthicienne et médecin, Richard Watts, spécialiste maritime et du commerce international (Trésorier), Adina Rom, PDG de Policy Analytics et Stefan Manser-Egli (Secrétaire) et Dick Marty, ancien procureur général du canton du Tessin, et député au Conseil des États pendant seize ans.

«La Méditerranée a été le berceau de notre civilisation, aujourd’hui elle est devenue un immense cimetière, symbole de l’insensibilité et de l’indifférence des plus nantis. Notre but est de tendre une main à des désespérés en détresse et de contribuer à sauver des vies. Ce sont de tels gestes qui nous rappellent que nous sommes des êtres humains». C'est ainsi que Dick Marty a justifié son engagement dans l'association.

«L’obligation de prêter assistance à quiconque est en détresse en mer est un principe historique du droit maritime», ajoute Richard Watts, spécialiste maritime et nouveau trésorier de l’association. «Il est essentiel que tous les capitaines et États le respectent, et c’est à ce devoir que répond l’Ocean Viking en sauvant des vies au large de la Libye. »

Avec ce nouveau comité, SOS Méditerranée Suisse souhaite «étendre ses actions de témoignage à trois des régions linguistiques suisses, et sensibiliser le plus grand nombre à la situation catastrophique en Méditerranée centrale», explique l'association dans un communiqué. Son nouveau Président Serge Michel, a salué l’important travail effectué par le comité fondateur composé de Thomas Bischoff, Béatrice Schaad, Geneviève Marthaler-Conne et Marta Hans-Moevi.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.