Pincé à 154 km/h sur un tronçon à 80 km/h

JuraLa police jurassienne a pincé via un radar mobile un chauffard près du col des Rangiers. Un autre automobiliste a lui été flashé dans un tunnel de la Transjurane.

L'infraction a été mesurée en juin par un radar mobile.

L'infraction a été mesurée en juin par un radar mobile. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un automobiliste a été contrôlé à 154 km/h dans le canton du Jura sur un tronçon où la vitesse est limitée à 80 km/h. Cet excès de vitesse relève du délit de chauffard.

L'infraction a été mesurée en juin par un radar mobile, précise jeudi la police cantonale jurassienne dans son information sur la circulation routière. L'automobiliste circulait entre Boécourt et La Caquerelle, près du col des Rangiers.

Un second automobiliste devra également répondre du délit de chauffard pour avoir été contrôlé à 150 km/h sur un tronçon limité à 80 km/h sur l'A16. Cet excès de vitesse a été commis dans le tunnel de Bure de la Transjurane.

Selon des dispositions de Via Secura, il y a notamment délit de chauffard lorsque la vitesse maximale autorisée a été dépassée d'au moins 60 km/h sur des tronçons limités à 80 km/h. L'infraction est passible d'une peine privative de liberté d'un à quatre ans.

Dans le canton de Lucerne, un motocycliste allemand de 29 ans a fait encore plus fort. Il a été contrôlé mardi après-midi à une vitesse de 173 km/h, au lieu des 80 autorisés sur le territoire de la commune de Hildisrieden. Son engin a été saisi et son permis bloqué, a précisé la police cantonale. (ats/nxp)

Créé: 11.07.2019, 11h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...