Le patois doit être protégé

ValaisLe Grand Conseil valaisan s'est prononcé en faveur de la protection de ses dialectes, mardi.

Une vue de la ville de Sion, en Valais.

Une vue de la ville de Sion, en Valais. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les dialectes méritent d'être sauvegardés, au même titre que d'autres éléments patrimoniaux. Le Valais veut ancrer ce paramètre dans sa nouvelle loi sur la culture dont l'entrée en matière n'a pas été contestée mardi au Grand Conseil.

Les parlementaires ont unanimement salué cette volonté de placer la langue parmi les éléments de patrimoine à préserver. Un choix judicieux alors que même l'Unesco n'en tient pas compte, ont estimé plusieurs intervenants. Certains ont encore demandé à ce que la loi ne se limite pas à préserver ce patrimoine, mais s'attache aussi à le mettre en valeur.

Evolution sociale

Vieille de 22 ans, cette loi n'est plus tout à fait en phase avec l'évolution sociale. Des précisions sont nécessaires, notamment en matière de patrimoine immatériel. Et l'intégration des langues est importante. Les dialectes francophones et germanophones doivent y être intégrés sous peine de tomber dans l'oubli, a estimé la conseillère d'Etat Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du département de la culture.

Globalement, la loi reprend des définitions établies par les textes de conventions internationales de l'Unesco. Elle prévoit aussi une aide financière plus élargie par le biais d'un fonds, une manière de mieux maîtriser les flux financiers, selon la cheffe du département. L'entrée en matière n'a pas été contestée. Le détail sera discuté vendredi. (ats/nxp)

Créé: 12.06.2018, 13h35

Articles en relation

Ecoutez les anciens dialectes de la Suisse romande!

Audio Une étude est réalisée sur les usages du français en Suisse romande. Qu’en était-il par le passé? Quelques vieux enregistrements. Plus...

Les dialectes alémaniques décodés par le mobile

Technologies Une application permet d’identifier d’où vient un interlocuteur suisse alémanique d’un simple clic Plus...

Une appli retrace l'origine des dialectes alémaniques

Suissitude «Aabe», «Aabu» ou «Aabig»? Les Suisses allemands ont tous une manière différente de prononcer le mot «soir» (Abend). Une application pour smartphone permet d'identifier l'origine de leurs dialectes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.