Passer au contenu principal

Covid-19L’efficacité des masques chinois remise en question

Deux laboratoires romands ont relevé de nombreux défauts lors de tests.

«Certains masques sont trop petits et l’arête du nez ne correspond pas aux standards européens»
«Certains masques sont trop petits et l’arête du nez ne correspond pas aux standards européens»
Getty Images

Il y a d’abord eu la pénurie. Puis les masques fabriqués en Chine sont arrivés. Par millions dans des avions. Les pharmacies ont refait leurs stocks, de nouveaux fournisseurs sont apparus, l’armée a distribué le précieux sésame aux grands distributeurs. Mais comment s’assurer que le matériel reçu est efficace, alors que plusieurs pays (Pays-Bas, Espagne, Finlande) ont récemment signalé des problèmes? Deux laboratoires romands testent depuis deux mois ces protections sur demande de clients en proie au doute. Leur verdict? Une partie importante des masques venus de Chine mis au banc d’essai ne sont pas adaptés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.