Une ligne Lausanne-Puidoux-Chexbres à rénover

CFFLa ligne Lausanne-Puidoux-Chexbres va connaître un sérieux coup de jeune au terme d'une cinquantaine de jours de travaux. Ce qui implique une interruption.

Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La voie lac a disparu, les quais sont défoncés et le courant électrique est coupé: à la Conversion (VD), les ouvriers s'activent sur cette opération CFF hors du commun. Durant 50 jours, la ligne principale Lausanne-Puidoux-Chexbres est un vaste chantier.

Pour l'heure, la météo est idéale, reconnaît Nicolas Pasquier, chef de projet général des travaux entre Lausanne et Puidoux. Il a donné mercredi à la presse quelques explications sur les opérations que mènent les CFF pour remettre à niveau ce réseau arrivé «en fin de vie».

Trois solutions

Malgré des «entretiens palliatifs» ces dernières années, les traverses en bois sont cuites. «On est arrivé au bout de ce que l'on pouvait faire» comme réparations, relève Nicolas Pasquier. Il y a trois ans, la demande de rénover le secteur a été faite et les études de faisabilité ont démarré.

Travail de nuit, interruption partielle du trafic ou concentration des travaux durant les vacances scolaires avec une interruption totale comme conséquence: de ces trois possibilités, l'ex-régie fédérale a retenu la dernière. Avec cette particularité d'avoir une grande ligne fermée, obligeant près de 13'000 usagers à emprunter chaque jour des parcours alternatifs.

Sécurité accrue

La solution choisie a permis de libérer 13 à 14 millions de francs que les CFF ont pu réinvestir ailleurs, affirme Nicolas Pasquier. Mais au-delà du calendrier et des sous, ce chantier signifie une sécurité nettement accrue pour le personnel puisque aucun train ne circule et que le courant électrique de 15'000 volts a été coupé, soit les deux risques majeurs de ces situations.

L'entreprise est de taille. Au total, quelque 600 ouvriers seront appelés à travailler sur l'ouvrage dont le budget atteint 41 millions de francs. Il faut remplacer 35'000 tonnes de ballast, 20 kilomètres de rail et 8 aiguillages. Sans compter trois gares à mettre aux normes.

Assainissement des tunnels

Les tunnels de Grandvaux et de Puidoux-Chexbres sont assainis. Les CFF profitent aussi de l'occasion pour améliorer l'évacuation des eaux qui posent de gros problèmes aux lignes et à leurs soubassements. L'interruption va durer jusqu'au 26 août. Les CFF renseignent depuis plusieurs semaines les voyageurs sur les inconvénients et les solutions de remplacement. Ils recommandent également de mettre à jour leurs applications pour smartphone afin de pouvoir demander le dédommagement promis à certaines conditions. (ats/nxp)

Créé: 11.07.2018, 14h19

Articles en relation

Retards et trains supprimés à Cornavin

Genève En raison d'un dérangement technique, le trafic ferroviaire est fortement perturbé depuis la fin de matinée. Plus...

CFF: 300 millions pour moderniser les trains

Suisse La modernisation concerne la flotte IC2000, qui devrait ensuite être autorisée à circuler vingt ans de plus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Maldive, nouveau refuge de DAECH
Plus...