Parlement en guerre contre la très haute tension

ValaisLe parlement valaisan veut bloquer la construction de la ligne à très haute tension entre Chamoson et Chippis.

Une étude géologique, réalisée en 2015, indique que 34 des 52 pylônes projetés se trouveraient en zone de danger. (Photo d'illustration)

Une étude géologique, réalisée en 2015, indique que 34 des 52 pylônes projetés se trouveraient en zone de danger. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Plusieurs groupes politiques, au parlement valaisan, ont déposé mardi une initiative urgente qui devrait être traitée vendredi pour suspendre les travaux de la ligne à très haute tension (THT) entre Chamoson et Chippis.

Les groupes parlementaires souhaitent éviter la politique du fait accompli de la part de Swissgrid. Les travaux ont déjà débuté, il y a donc urgence à les bloquer jusqu'à ce que la planification de détails soit finalisée.

En zone de danger

La démarche est consécutive à une étude géologique, réalisée en 2015, qui indique que 34 des 52 pylônes projetés se trouveraient en zone de danger. Ces informations n'ont pas été portées à la connaissance des autorités concernées, dénoncent les signataires.

Le rapport préconise des études géologiques et hydrologiques ainsi que, pour certains secteurs, une période d'observation minimale de trois ans, précisent les signataires. Ils proposent donc que le Grand Conseil édicte un décret qui bloque la construction de la ligne THT jusqu'au terme des études.

Le bureau du Grand Conseil, dans lequel les groupes signataires sont majoritaires, décidera de l'urgence. Si celle-ci est acceptée, l'initiative sera discutée vendredi. (ats/nxp)

Créé: 11.09.2018, 13h44

Articles en relation

La ligne Chamoson-Chippis va démarrer

Valais C'est à la fin du mois d'août que la construction de la ligne à très haute tension va débuter. Plus...

La ligne Chamoson-Chippis reçoit le feu vert du TF

Valais Après 15 ans de planification et un recours rejeté, la ligne de 28 kilomètres de très haute tension pourra être construite. Plus...

La ligne à très haute tension quand même enterrée?

Valais La 3e correction du Rhône pourrait permettre d'enfouir une partie de la ligne électrique problématique entre Chamoson et Chippis, selon une étude encore secrète. Plus...

La future ligne électrique Chamoson-Chippis en suspens

Justice Le démarrage des travaux de construction en Valais de la future ligne aérienne à haute tension reliant Chamoson à Chippis est suspendu. Le TAF a rendu une décision incidente favorable à dix-huit opposants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Pour ou contre l'écornage des vaches?
Plus...