L’appli Mon Producteur mène à la ferme la plus proche

TechnologiesCréée par deux Valaisans, la plateforme a séduit 10'000 utilisateurs en deux mois.

Patrick Tacchini (à g.) et Jacques Martinez, les deux concepteurs de l'appli mon-producteur signalant aux consommateurs les points de vente directe autour d'eux (fermes, brasseries, caves,...)

Patrick Tacchini (à g.) et Jacques Martinez, les deux concepteurs de l'appli mon-producteur signalant aux consommateurs les points de vente directe autour d'eux (fermes, brasseries, caves,...) Image: Sylvain Muller

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’idée est tellement bonne qu’on s’étonne que personne n’y ait pensé plus tôt. Jacques Martinez et Patrick Tacchini ont lancé il y a deux mois Mon Producteur, une application pour smartphones mettant en lien consommateurs et producteurs de manière simple et intuitive. Après avoir été téléchargée, elle repère l’emplacement de l’utilisateur par géolocalisation, puis lui indique les points de vente à la ferme, à la cave ou à la brasserie les plus proches autour de lui. Avec horaires d’ouverture, photos et plan d’accès en prime.

Gratuite pour les utilisateurs et ne nécessitant pas d’inscription, elle a réuni plus de 10'000 utilisateurs dès son premier mois de fonctionnement. «Notre idée était de rapprocher les consommateurs des producteurs, explique Jacques Martinez. La vente directe contribue à la fois au développement durable et à l’autonomie alimentaire des régions.»

Après avoir essuyé les plâtres dans leur Valais natal, les deux demi-frères qui ont tout conçu eux-mêmes sur leur temps libre ces deux dernières années étaient mercredi matin à Lausanne pour le lancement vaudois. Une nouvelle étape qui sera facilitée par une collaboration avec l’Association romande Marché Paysan et Prométerre. «Nous avons tout de suite été séduits, explique Suzanne Gabriel, responsable de la marque ProTerroir. Cette application est complémentaire à nos épiceries du terroir: elle peut permettre aux clients de se rendre occasionnellement chez les producteurs, par exemple pour de l’autocueillette, ou pour participer à un événement.» Car l’application propose aussi une fonction agenda.

Propriétaire de la Ferme du Taulard à Romanel-sur-Lausanne, Denis Pache fait partie des premiers producteurs vaudois recensés: «Au début, j’étais un peu perplexe, mais en regardant de plus près, j’ai trouvé le concept intéressant. Ce n’est pas un label de plus – il y en a déjà bien assez – mais, au contraire, un outil qui va valoriser ce qui existe déjà.»

Encouragés par les retours très positifs, les deux concepteurs de Mon Producteur espèrent désormais rapidement étendre leur service à toute la Suisse. L’application est déjà disponible pour Android et pour iPhone via le site mon-producteur.ch, mais elle devrait aussi rapidement être téléchargeable sur l’Apple Store.

Créé: 12.06.2019, 18h32

À partir de la géolocalisation, l’appli présente les points de vente autour de l’utilisateur.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.